AFP

Toulouse enfonce Rennes

Toulouse enfonce Rennes
Par Eurosport

Le 08/11/2009 à 16:38Mis à jour

Toulouse a battu Rennes (3-2), lors de la 13e journée de L1. Les Toulousains confirment leur regain de forme en championnat. Les Rennais, "humiliés" sur leur pelouse par Valenciennes (3-0) la semaine passée et n'ont gagné qu'un match lors de leurs six dernières sorties, sont en plein doute.

TOULOUSE - RENNES : 3-2
Buts : Sissoko (31e), Braaten (59e), Gignac (63e) pour Toulouse. Gyan (44e), Mangane (84e) pour Rennes.

On craignait que le match de jeudi en Europa Ligue allait peser dans les jambes des Toulousains, mais il n'en a rien été. En effet, les hommes d'Alain Casanova ont pris les trois points face à Rennes et se relancent par la même occasion en championnat. Ils bonifient le bon point pris à Marseille lors de la dernière journée de Ligue 1. En revanche, rien ne va plus au Stade Rennais. Les Bretons n'ont pris que quatre points en sept matches. Une série qui est pour le moins préoccupante et qui enlise les Rouge et Noir à la 13ème place avec 16 unités. Gyan (44e) et Mangane (84e) ont répondu à Sissoko (31e), Braaten (59e) et Gignac (63e) mais cela n'a pas suffi : destin croisé donc entre les formations.

Toulouse a confirmé la belle dynamique en championnat et vient de prendre 10 points sur 12 en quatre matches. Une série qui permet aux Toulousains de revoir la première partie du classement. Une première demi-heure soporifique où les deux formations se neutralisaient au milieu de terrain et s'observaient sans prendre d'initiative. Mais ce sont les locaux avec Sissoko qui ont ouvert les hostilités suite à une sortie peu inspirée de Douchez. Les Sudistes laissent le ballon aux Rennais et jouent en contre et se procurent le plus grand nombre d'occasions. Toutefois, les Bretons n'abdiquent pas et vont revenir dans le match juste avant la pause par Gyan qui inscrit son sixième but de la saison à l'extérieur. La mi-temps est une aubaine pour les Toulousains qui souffrent physiquement et tactiquement.

Rennes KO en 5 minutes.

Le Stade Rennais revient du vestiaire avec la même envie et va même trouver la barre de Blondel par l'intermédiaire de Bocanegra à la 55e minute sur un corner de Kembo Ekoko. C'est probablement le tournant du match puisque 10 minutes plus tard Toulouse aura inscrit deux buts. Déjà fautif sur le premier but, Nicolas Douchez a été peu inspiré sur la frappe de Braaten qui semblait pour le moins facile à négocier. Pour son retour en terre toulousaine, le portier breton a été pour le moins généreux avec son ancienne formation avec deux fautes de main à la clé. C'est donc contre le cours du jeu que Toulouse fait le break et se dirige vers un nouveau succès.

Gignac, qui n'avait jamais marqué contre Rennes, en a profité pour remédier à cela et inscrire son troisième but de la saison. La réduction du score bretonne par Mangane en fin de partie est presque anecdotique. Les Rennais ont été sonnés par ces cinq minutes et ces deux buts. Ils ne sont jamais véritablement revenus dans la partie. La formation toulousaine réalise la bonne opération sur le plan comptable et se met de nouveau à espérer une deuxième partie de championnat plus heureuse. Les Rennais sont inquiétants, malgré un manque de réussite flagrant lors de cette rencontre, ils ont affiché du mieux dans le jeu mais repartent avec 0 point.

LA DECLA : Frédéric Antonetti (entraîneur de Rennes)

"Quand on prend trois buts comme ça c'est impossible de gagner un match. Je pense que les joueurs ne méritaient pas ça. Par rapport à leur investissement et leur engagement ils méritaient mieux, mais cela fait six buts que l'on prend lors des deux derniers matches et on ne peut pas faire de bons résultats sans solidité défensive. Le résultat est cruel mais dans le contenu il y a des choses encourageantes. Il faut continuer à travailler. Nous manquons de réussite comme sur cette barre alors que les deux équipes sont à 1-1. Tout nous est contraire en ce moment mais il faut savoir faire le dos rond et tout faire pour repartir. On ne va pas accabler Nicolas Douchez qui sait très bien qu'il est responsable sur deux buts car il nous a déjà rapporté des points par le passé. A nous de savoir corriger ces erreurs et de garder l'état d'esprit qui était bon".

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0