Banide revient à Monaco

Banide revient à Monaco
Par Eurosport

Le 10/01/2011 à 18:51Mis à jour Le 10/01/2011 à 23:22

Monaco a officialisé le retour de Laurent Banide dans un communiqué officiel, sous-entendant l'éviction de l'entraineur Guy Lacombe. L'Aveyronnais est remplacé un an et demi après son arrivée, alors que l'ASM occupe une inconfortable 17e place au classement de L1.

Guy Lacombe ne passera pas l'hiver au chaud. L'entraineur de Monaco avait obtenu un peu de sursis après l'ultimatum auquel il était confronté mi-décembre. Après un match nul à Paris (2-2) et une victoire contre Sochaux (2-1), l'Aveyronnais était parvenu à conserver son poste encore un peu. Mais l'élimination face à Chambéry (CFA 2) en Coupe de France a eu raison de la patience des dirigeants monégasques. Lundi, ils ont officialisé l'arrivée de Laurent Banide. Sans déclarer explicitement l'éviction de Lacombe.

"Au lendemain de l’élimination en 32ème de finale de Coupe de France, le Président de l’AS Monaco Football Club , Etienne Franzi , a réuni le Comité Directeur du Club pour procéder à l’examen de la situation sportive. Il a ainsi considéré que les conditions de la défaite à Chambéry (CFA2), intervenant après une très décevante première partie de championnat, et ce malgré deux derniers résultats positifs difficilement obtenus contre le PSG puis le FC Sochaux, nécessitaient une réorganisation de l’encadrement de l’équipe professionnelle. Il a par conséquent été décidé d’en confier, avec effet immédiat, la responsabilité à M. Laurent Banide", indique le club de la Principauté via un communiqué publié sur son site officiel. Une conférence de presse prévue demain à 09h30 devrait permettre d'éclaircir la situation.

A bientôt 43 ans, Banide retrouve donc un club qu'il avait déjà entrainé entre octobre 2006 à juin 2007, après avoir été adjoint et dirigé le centre de formation. En sept mois, il avait remonté le club de la 19e à la 9e place, ce qui n'avait pas empêché le président de l'époque, Michel Pastor, de confier les rênes de l'équipe première au Brésilien Ricardo. Jean Petit était également pressenti pour succéder à Guy Lacombe, dont le départ est probable. Un flou certain entoure encore sa situation. L'Aveyronnais avait réussi une première saison encourageante, avec une 8e place en Ligue 1 et une finale de Coupe de France à la clé. Mais la première moitié d'exercice totalement manquée par Monaco, seulement 17e de L1, avait considérablement fragilisé sa position. Et la défaite face à Chambéry a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase.

0
0