AFP

Ben Arfa ne reviendra pas

Ben Arfa "ne reviendra plus"
Par Eurosport

Le 13/08/2010 à 18:56Mis à jour Le 13/08/2010 à 21:24

L'avocat d'Hatem Ben Arfa a réaffirmé sur les ondes de RTL que l'histoire entre le milieu offensif et l'OM est bel et bien terminée. Maître Jean-Jacques Bertrand justifie la décision de son client et met clairement en cause les dirigeants olympiens.

Le clan Ben Arfa affûte ses armes. Engagé dans un bras de fer avec Marseille, le milieu offensif a dégainé via son avocat, maître Jean-Jacques Bertrand, sur les ondes de RTL. Une première confirmation, l'ancien de l'OL ne compte plus remettre les pieds du côté de la Commanderie : "Je me réfère simplement à ce que Hatem a dit hier très clairement : il ne reviendrait plus", annonce maître Bertrand qui a travaillé la défense de son client. Selon lui, Marseille est seul responsable de la situation actuelle. Non, Ben Arfa n'a jamais demandé à quitter la cité phocéenne, non Ben Arfa n'a jamais cherché un point de chute du côté de la Premier League.

Selon son avocat, c'est bien Marseille qui a travaillé au départ de son milieu offensif. "On lui a fait comprendre, déjà la saison dernière qu'il serait mieux qu'il parte ailleurs. Et en début de saison, très clairement l'entraîneur, le directeur sportif, le président lui ont demandé de trouver un autre club et qu'il n'était pas dans les choix de l'entraîneur. Ça lui a été dit expressément, et à plusieurs reprises (...). Il n'a cherché aucun club, c'est l'OM qui a mandaté un certain nombre d'agents qui ont trouvé Newcastle. on se trouve dans une situation qui est totalement voulue par l'OM et non pas par Hatem Ben Arfa", martèle son avocat. Dans ces conditions, Ben Arfa a bien du mal à accepter le revirement de situation et le soudain désir des dirigeants marseillais de le conserver au sein de leur effectif. Alors que jean-Claude Dassier affirmait jeudi qu'"aucune offre solide et sérieuse" n'était parvenue à l'OM, l'avocat de Ben Arfa avance que Newcastle et Marseille s'étaient mis d'accord sur un prêt avec option d'achat.

"Newcastle a accepté toutes les conditions que souhaitait l'OM qui a toujours dit à l'égard de ce club et vis à vis d'Hatem qu'il était d'accord pour un prêt avec une option d'achat. Newcastle à notre connaissance a accepté les conditions que souhaitait avoir l'OM. Véritablement même de ce côté là il y a quelque chose qui n'est pas respecté à l'égard du joueur." Et maître Bertrand d'accuser l'OM : "C'est comme... une femme qui trouve son mari au lit avec quelqu'un (d'autre)... Il n'y a plus de confiance." L'avocat de Ben Arfa semble décrire une situation de non-retour. Ce samedi, l'international français ne sera pas aligné face à Valenciennes à l'occasion de la deuxième journée de Ligue 1. Didier Deschamps ne l'a pas retenu, pas plus que Mamadou Samassa d'ailleurs, dans le groupe marseillais pour le déplacement dans le Nord. Après une défaite initiale face à Caen (1-2) en ouverture de la L1, Marseille accumulent décidément les cafouillages. Ça pourrait finir par coûter cher au champion de France.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0