DIDIER DESCHAMPS, avez-vous des regrets après ce dernier match à domicile ?
D.D : Ce fut un match laborieux. On espérait tous finir par une victoire au Vélodrome mais ça n’a pas été le cas. On assure cette deuxième place en faisant un nul. C'est une très bonne chose. En ce qui concerne le contenu du match… On a été mal un moment puis on a réussi à passer devant en menant 2-1. Mais Valenciennes a joué avec beaucoup de cœur et a fini par égaliser. Elle mérite le point du match nul. Et puis on a fait des erreurs sur le plan défensif qui nous a coûté deux buts.
Pour la dernière journée, il n’y aura plus d’enjeux pour les deux premières places…
Ligue 1
Dassier : "Lille n’a pas eu nos emmerdes…"
21/05/2011 À 15:25
D.D : Il n’y en avait pas énormément avant cette journée. La grosse incertitude concerne maintenant la lutte pour le maintien. Et pour savoir qui va descendre. C’est dur de savoir. Car la plupart des équipes concernées ont gagné.
Steve Mandanda a expliqué que ce match résume bien la saison de l’OM. Est-ce également votre avis ?
D.D : C’est un peu réducteur. On a perdu plus de points que la saison dernière à domicile. Et on a alterné le bon et le moins bon. Le lien commun que l’on a eu un peu trop souvent, c’est des largesses défensives qui nous coûtent cher…
L’OM a perdu vingt points à domicile. C’est le plus gros point noir de la saison ?
D.D : Je ne sais pas si c’est le plus gros point noir. On a pris huit points de moins que l’an passé mais deux de plus qu’il y a deux ans au Vélodrome. Et ça n’avait pas empêché l’OM de disputer le titre jusqu’au bout à Bordeaux. Dans un parcours où l’on vise la première place, c’est important d’être souverain sur son terrain. Ça n’a pas été suffisamment le cas sur ces dix mois de championnat.
Comment résumer la saison de l’OM ?
D.D : En début de saison, on se fixe des objectifs. On en a atteint deux. D’abord se qualifier directement pour la Ligue des champions. Il y a deux places qui pouvaient nous permettre d’atteindre ce but. Evidemment, on aurait préféré terminer premier. Mais Lille a fait un très très beau championnat. Ils ont été beaucoup plus réguliers que nous. Je tiens à les féliciter encore une fois. Le deuxième objectif était de passer le cap des huitièmes de finale de la Ligue des champions. On a réussi et il ne nous a pas manqué grand-chose face à Manchester qui est finaliste de cette compétition. On a aussi réussi à gagner le Trophée des Champions et une nouvelle Coupe de la Ligue. Bien sur, on peut toujours faire mieux. Mais je pense que si les supporters ne connaissent que des saisons comme celle-là, ils ne seront pas mécontents.
Que faut-il améliorer pour la saison prochaine ?
D.D : On peut toujours améliorer mais il faut prendre le temps et bien réfléchir. Il faut établir une feuille de route pour savoir comment et avec qui on peut améliorer cet effectif. On est quand même deuxième. Mais pour être encore plus performant, il faut une meilleure efficacité aussi bien défensivement qu’offensivement. Ce qui explique que même si on a mis le doute sur Lille, notre irrégularité nous coûte finalement cette première place.
Ligue 1
Longoria succède à Eyraud au Conseil d'administration de la LFP
06/12/2022 À 16:09
Ligue 1
Le choc Harit comme motivation : "On avait à cœur de le faire pour lui"
13/11/2022 À 23:25