AFP

Toulalan : "On part de loin"

Toulalan : "On part de loin"
Par Eurosport

Le 15/11/2010 à 00:24Mis à jour Le 15/11/2010 à 00:32

De retour comme titulaire après pratiquement un mois d'absence, Jérémy Toulalan tire une analyse lucide de l'importante mais poussive victoire de l'OL face à Nice (1-0). Pas question en revanche pour le milieu de terrain de livrer son sentiment sur sa nouvelle absence en équipe de France...

JEREMY TOULALAN, quelle est votre analyse après la victoire contre Nice (1-0) ?

J.T. : Ça a été dur mais l'important était de gagner. Nous l'avons fait dans la difficulté même si il y a eu de bonnes phases en première période. Ensuite, cela a été un peu plus dur physiquement, nous avons essayé de gérer le score. C'est dommage que nous n'ayons pas su marquer ce deuxième but qui nous aurait fait du bien et qui nous aurait soulagés. Mais l'essentiel était bien de l'emporter afin de remonter au classement.

Comment expliquez-vous que l'OL n'arrive pas à complètement maîtriser un match comme celui-là?

J.T. : Car on part de loin mais, en même temps, ils ne nous ont pas mis en difficulté. À part sur des ballons aériens, Hugo n'a pas eu d'arrêt à faire. On a traversé une mauvaise passe, il y a eu forcément une perte de confiance, il faut la retrouver et ça va revenir.

L'opération comptable est intéressante pour l'OL…

J.T. : Oui, les derniers résultats en Ligue 1 sont bons (l'OL a pris 14 points sur 18 lors des six dernières journées, ndlr). Il faut continuer sur cette lancée même si, encore une fois, il y a des choses à améliorer dans le jeu. Nous avons toujours des petits coups de mou mais c'est au fur et à mesure des matches et des victoires que nous allons retrouver de la confiance. Nous avions vécu un passage similaire la saison passée et nous en étions ressortis plus forts. J'espère qu'il va se passer la même chose cette année.

Est-ce "incroyable" de retrouver Lyon à seulement trois points de la première place?

J.T. : Non! Ce qui nous intéresse, c'est la première place. La priorité, c'est de remonter le plus vite possible pour essayer d'être premier.

Comment s'est passé votre retour?

J.T. : Ça va. On a gagné, c'est le principal et c'est ce qui m'intéresse.

Comment avez-vous accueilli votre non-convocation en équipe de France pour le match amical en Angleterre?

J.T. : Pour l'instant, l'important pour moi est d'être performant avec Lyon, ce que je n'avais pas fait ces derniers temps. Si le reste doit venir, ça viendra.

Laurent Blanc vous a-t-il contacté?

J.T. : Non...

0
0