Marseille relève la tête

Marseille relève la tête
Par Eurosport

Le 22/10/2011 à 20:50Mis à jour Le 22/10/2011 à 23:21

Dans un Vélodrome hostile, l'OM s'est imposé face à Ajaccio (2-0), grâce à deux buts d'André Ayew. Deuxième victoire en onze journées pour les Olympiens (12e). Bordeaux avait également besoin d'air, mais s'est loupé face à Brest (1-1). Vainqueur à Caen (1-3), Montpellier revient à hauteur du PSG.

La révolution attendra. L'Olympique de Marseille a remporté samedi face à Ajaccio (2-0) son deuxième match de la saison. Dans un stade Vélodrome silencieux, bardé de banderoles hostiles envers les joueurs et Didier Deschamps, le vice-champion de France a relevé la tête face à des Corses, il est vrai, venus pour défendre et pas grand chose d'autre. Comme Evian, précédente victime olympienne. Sans Lucho et Diarra, laissés sur le banc, les Olympiens ont au moins fait preuve d'entrain et d'envie (32 tirs). Le héros de la soirée s'appelle André Ayew. Malheureux dans un premier temps, après un penalty repoussé par un Ochoa chaud bouillant (21e), le Ghanéen s'est rattrapé en frappant deux fois. Du pied après une aile de pigeon de son frère (30e). Puis de la tête sur un bon centre de Valbuena (49e). Marseille et DD ne sont probablement pas guéris. Mais ils se sont donné un peu de répit. C'est déjà ça.

Du répit et de l'air, c'est ce dont avait besoin Bordeaux. C'est raté pour Gillot et sa troupe. Les Girondins ont partagé les points avec Brest (1-1). Ben Basat (63e) a répondu à Yoan Gouffran (52e) et les Marine et Blanc (18e) restent relégables pour un petit but, celui d'Angoula. Le joueur d'Evian-Thonon-Gaillard a frappé à la toute dernière minute à Sochaux, offrant aux siens un nul inespéré mais mérité (1-1). Mérité, comme ce premier succès de l'ASNL. Les Nancéiens ont battu Nice (1-0) et ne sont plus derniers (19e). Avec 8 points, les Lorrains prennent un peu de hauteur et reviennent pas très loin de la ligne de flottaison où Valenciennes (15e) se maintient tant bien que mal, malgré un revers à Saint-Etienne (1-0, but de Batlles). Les Verts pointent au 8e rang, juste derrière Lorient qui a été tenu en échec par Toulouse (0-0).

Montpellier ne s'arrête plus

Montpellier est bien loin de toutes ces considérations. L'armada de René Girard est allée régaler en Normandie, à Caen. Vainqueurs 3-1, les Héraultais (2e) reviennent à hauteur du Paris Saint-Germain, qui reçoit Dijon dimanche. Un tout petit but sépare les deux équipes (+10 contre +11). Même en ayant joué à dix après l'expulsion de Marveaux (64e) et jusqu'à celle de Frau (86e), le MHSC n'a jamais tremblé. Deux buts de Yanga-Mbiwa (14e) et d'Utaka (20e) avaient plié l'affaire en moins de vingt minutes. Belhanda a terminé le travail (79e) et Nivet, sur penalty (82e), a juste empêché Montpellier de prendre la tête. Pas de sourire.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0