Brandao, un poids en moins

Accusations de viol : Brandao bénéficie d'un non-lieu
Par Eurosport

Le 28/09/2012 à 11:21Mis à jour Le 28/09/2012 à 12:23

L'avocat de Brandao a annoncé vendredi que l'attaquant brésilien de Saint-Etienne bénéficiait d'un non-lieu face aux accusations de viol dont il faisait l'objet depuis mars 2011. La plaignante a dix jours pour faire appel de cette décision.

L'affaire avait précipité le divorce entre l'Olympique de Marseille et Brandao. Relancé avec Saint-Etienne, l'attaquant brésilien bénéficie d'un bol d'air frais sur le terrain judiciaire, au moment même où il retrouve le chemin du succès sous les couleurs stéphanoises. Deux jours après avoir inscrit un premier but depuis son retour en France, Evaeverson Lemos da Silva a bénéficié d'une ordonnance de non-lieu dans une affaire de viol présumé en mars 2011, a-t-on appris vendredi auprès d'un de ses avocats. La plaignante a dix jours pour faire appel de cette décision.

Selon Maître Christophe Bass, avocat de Brandao, le juge d'instruction a fait valoir "des contradictions et des incohérences" dans le témoignage de la jeune femme, âgée de 23 ans au moment des faits, pour motiver sa décision. Celle-ci avait affirmé aux enquêteurs que le footballeur avait abusé d'elle dans sa voiture alors qu'il la ramenait chez elle au sortir d'une boîte de nuit d'Aix-en-Provence. Confronté à la plaignante en octobre 2011, Brandao a pour sa part reconnu une relation sexuelle, mais pas dans les conditions décrites par la partie civile, ses avocats évoquant un rapport sexuel "non seulement consenti mais souhaité par sa partenaire".

Placé en garde à vue le 8 mars 2011, l'ex-Marseillais avait été ensuite mis en examen pour viol. Il avait cependant été laissé libre, sous contrôle judiciaire, et avait pu quitter le territoire français. Direction le Brésil, Belo Horizonte puis Porto Alegre, pour tenter de se relancer, lui qui était devenu persona non grata à Marseille. Puis un retour en France, avec l'AS Saint-Etienne où il s'est engagé pour deux saisons au mois d'août. Et enfin un épilogue à cette affaire sordide ? La plaignante a dix jours pour faire appel de cette ordonnance. Et le camp Brandao se réserve la possibilité de contre-attaquer sur un plan judiciaire.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Les commentaires sont désactivés pour cette publication