AFP

Evian TG - Nice (4-0) : L'ETG punit l'OGCN et condamne Brest

Evian punit Nice et condamne Brest
Par Eurosport

Le 12/05/2013 à 18:50Mis à jour Le 13/05/2013 à 09:14

Logique vainqueur de Nice (4-0), qui décroche dans la course à la C1, l’Evian-TG quitte la zone rouge. Avec ce résultat, Brest est officiellement relégué en L2.

En l’espace de quatre jours, l’Evian-TG a complètement changé de dynamique. En début de semaine, le club restait sur trois revers de rang et avait plongé dans la zone rouge en championnat. Mais après leur qualification pour la finale de la Coupe de France mercredi aux dépens de Lorient (4-0), les Haut-Savoyards ont réalisé un nouveau festival offensif dimanche contre Nice pour réaliser une belle opération dans la course au maintien (4-0). A la faveur de ce succès convaincant, marqué par le but exceptionnel de Saber Khlifa, auteur d'un lob de soixante mètres, ils ont quitté le trio des relégables, que retrouve Nancy. Dommage collatéral de ce résultat, Brest est officiellement relégué en Ligue 2. Les Niçois ont eux manqué l’opportunité de mettre la pression sur l’OL avant le choc face au PSG (21h00) et pourraient décrocher dans la course à la C1 en cas de victoire des Gones.

Secoués comme rarement, les hommes de Claude Puel ont mal négocié ce deuxième déplacement consécutif, après leur victoire à Rennes la semaine passée (0-3). Ils sont néanmoins passés tout près d’ouvrir le score sur l’une de leurs seules occasions franches de la rencontre. Dario Cvitanich avait d’ailleurs déjà commencé à fêter son 18e but de la saison en L1 avant que la défense d’Evian-TG ne repousse le ballon sur sa ligne (13e). Les arbitres n’ont pas bronché, une décision logique au vu des images. L’OGCN ne s’est jamais remis de ce coup du sort. D’un enchaînement parfait, Kévin Bérigaud, déjà dangereux en tout début de match (2e), a sanctionné les errements défensifs des Aiglons (1-0, 24e). Dans la foulée, Renato Civelli est passé tout près d’égaliser. Mais là encore, la réussite a fui les Niçois, la barre transversale renvoyant le coup de tête de l’Argentin sur corner (26e).

Certes menaçants par à-coups, les partenaires de Didier Digard n’ont jamais donné le sentiment de pouvoir renverser le scénario de cette rencontre. Et dès le début de la seconde période, Mohamed Rabiu a fait le break d’une frappe limpide (2-0, 48e). Sur sa lancée, l’ETG a profité de son euphorie, contagieuse dans les tribunes du Parc des Sports d’Annecy, pour se faire plaisir. Saber Khlifa a fêté par un but son retour de suspension (3-0, 56e). Après avoir raté un immanquable (76e), le Tunisien a ensuite offert au public l'une des réalisations de l'année en Ligue 1. Voyant David Ospina avancé, il a frappé depuis son camp et trompé le gardien colombien (4-0, 87e). Comme un symbole de l’après-midi de rêve vécu par les Haut-Savoyards dimanche. Même si le maintien demandera encore un effort sur les deux dernières journées.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0