AFP

Evian-TG - Valenciennes (Ligue 1, 37e journée) : Saber Khlifa (ETG), la semaine d'après

Khlifa, l'Aigle prend son envol
Par AFP

Le 17/05/2013 à 14:53Mis à jour Le 17/05/2013 à 17:50

Le Tunisien Saber Khlifa, qui a inscrit un fantastique lob de 64 mètres dimanche contre Nice (4-0) lors de la 36e journée de Ligue 1 au cours duquel il a réalisé un doublé et délivré une passe décisive, a pris son envol cette saison avec l'Evian-TG après avoir connu un parcours difficile.

La saison de la confirmation pour Saber Khlifa. Après avoir inscrit un fantastique lob de 64 mètres dimanche contre Nice (4-0) lors de la 36e journée de Ligue 1 au cours duquel il a réalisé un doublé et délivré une passe décisive, le Tunisien a validé son exercice probant. Il devra confirmer samedi lors de la réception de Valenciennes (21h00), décisive pour l'Evian-TG dans la course au maintien. Excellent depuis plusieurs semaines, Khlifa a pris son envol cette saison après avoir connu un parcours difficile. L'OGCN lui réussit d'ailleurs bien : le 14 août 2011, il avait déjà marqué le but de la victoire d'Evian face au club azuréen, à l'occasion de son premier match avec son nouveau club au Parc des Sports d'Annecy (1-0, 2e journée). A 26 ans, "l'Aigle de Carthage", pièce-maîtresse de son club comme de l'équipe de Tunisie, à l'instar d'Aymen Abdenour (Toulouse) ou Issam Jemâa (Koweit SC, ex-Lens), vit sa première expérience en Europe.

Il espère bien la poursuivre à l'avenir, soit avec les Haut-Savoyards, soit ailleurs et plutôt en France, selon son agent Kader Jelali. "Pour l'heure, il est totalement concentré sur l'objectif du maintien", assure celui-ci, rappelant qu'il a encore un an de contrat. Recruté dès janvier 2011, alors que l'ETG était encore en Ligue 2, l'ancien joueur de l'Espérance de Tunis a dû régler des problèmes administratifs avant de débarquer sur les bords du lac Léman six mois plus tard, au début de la saison 2011-2012 au terme de laquelle il n'a marqué que quatre buts en championnat. Son épouse, qui vient d'accoucher d'un garçon, ne l'a rejoint qu'il y a six mois et, loin de sa famille, son adaptation a été difficile. Mais le joueur est habitué à surmonter les épreuves.

Un triplé à Montpellier

Originaire de Gabes, dans le Sud de la Tunisie, région qui a fourni bon nombre de footballeurs tunisiens talentueux, et issu d'un milieu modeste, Saber Khlifa a connu un parcours semé d'embûches. "C'est un garçon honnête et sincère, qui fait tout à fond", témoigne Kader Jelali. Après avoir débuté au Stade gabésien (2005-2006), il a rejoint l'Espérance de Tunis, où il est resté en contrat de 2006 à 2011, avec un prêt de deux ans au CS Hammam Lif (2008-2010) au terme duquel il s'était montré réticent à revenir à l'EST, engageant même un bras de fer avec son club.

En attendant de pouvoir rejoindre l'ETGn, avec qui il s'était engagé au coeur de la saison 2011-2012, il a ainsi fait l'objet d'un prêt au club libyen Al-Ahly Benghazi, avec lequel il n'a finalement joué que quelques matches juste avant le début de la guerre civile dans le pays. Cette saison est peut-être celle de la maturité pour l'attaquant des Haut-Savoyards. Malgré une blessure au dos dont il a été opéré et qui l'a contraint à respecter un repos de six semaines cet automne, il a inscrit un total de douze buts en Ligue 1 en 2012-2013 pour 23 matches dont un triplé à Montpellier et deux doublés face à Sochaux et Nice, soit un peu plus d'un quart des buts marqués par son club en championnat (43). Mais le dernier en date a assurément fait le "buzz" du week-end et le tour du web.

0
0