C'est presque inespéré. Mais l'OM a retrouvé le goût de la victoire contre Troyes (2-1). Après ses deux revers contre le PSG en L1 puis en Coupe de France sur un score identique (2-0), Marseille rebondit en championnat. Ces trois points permettent aux Phocéens de rester sur le podium et de conserver deux points d'avance sur Saint-Etienne. L'OM reprend même des points sur les deux premiers après ce week-end. Après la défaite du PSG à Reims (1-0) et le nul de l'OL à Brest (1-1), les joueurs d'Elie Baup pointent à six longueurs du leader parisien et trois de l'OL. Un beau week-end. Presque inespéré. Car Marseille était bien parti pour concéder un troisième revers de rang toutes compétitions confondues avant de renverser la situation avec deux  buts en l'espace de deux minutes (Jarjat c.s.c 1-1, 81e, puis Gignac 2-1, 82e).

Avant ces deux éclairs marqués du sceau de Modou Sougou - tout juste rentré en jeu et à l'origine des deux buts phocéens -, l'OM a longtemps été incapable de faire la différence. Malgré une nette domination, les Phocéens ont péché dans la finition. Trop imprécis dans le dernier geste, Mathieu Valbuena (6e), Jordan Ayew (23e, 25e), André-Pierre Gignac (29e) ou encore André Ayew (19e) n'ont pas su concrétiser ou sont tombés sur un bon Yohann Thuram-Ulien. Et finalement, Marseille s'est fait surprendre sur une contre-attaque troyenne conclue par Marcos, après une action entachée d’une faute sur Nicolas Nkoulou (0-1, 70e). Mais, sifflés par leur public, les Marseillais ont trouvé une nouvelle fois les ressources pour ne pas lâcher et inverser la tendance dans les dix dernières minutes.

Ligue 1
"Tu pars en vacances avec tous tes collègues ?" : Payet joue l'apaisement avec Thauvin
IL Y A 11 HEURES

Troyes lanterne rouge

C'est donc Modou Sougou qui a permis cette réaction. Si Mathieu Valbuena s'est démené pendant de longues minutes pour apporter un peu de créativité à une attaque marseillaise souvent en manque de mouvement, l’ancien attaquant du CFR Cluj, tout juste rentré, a fait la différence à deux reprises sur son côté droit pour offrir les deux buts phocéens. D'abord sur un centre détourné par Jarjat dans son but. Puis en servant Gignac qui a inscrit son neuvième but de la saison en L1.

Voilà comment, Marseille retrouve le sourire après s'être fait peur. Pour Troyes, c'est un nouveau coup dur. L'ESTAC, qui restait sur cinq matches sans défaite en L1, perd de nouveaux points précieux après avoir ouvert le score et se retrouve lanterne rouge… En deux minutes, tout a changé en ce dimanche après-midi au Vélodrome… Au grand bonheur de l’OM.

Ligue 1
Sampaoli arrivé et isolé
IL Y A 11 HEURES
Ligue 1
Longoria, les paliers d’une folle ascension
HIER À 00:36