UN MATCH POUR GIGNAC

André-Pierre Gignac sera à surveiller de très près par les défenseurs toulousains. Et pour plusieurs raisons. L’attaquant international de l’OM retrouve le Stadium, son stade préféré en L1 : il y a marqué 22 buts, dont celui du succès marseillais la saison passée (17 au Vélodrome). Mais l’ancien Lorientais et Toulousain aime aussi voyager. Il a inscrit quatre des sept derniers buts de l'OM à l'extérieur en Ligue 1. Attention à lui…

Ligue 1
La balade du samedi soir
24/10/2020 À 20:50

Crédit: Reuters

AJACCIO : LA DEFENSE SANS L’ATTAQUE

L’expérimenté Fabrizio Ravanelli sait par où commencer quand on lutte pour le maintien. Et s’il se dit "favorable à un jeu tourné vers l'offensive", il a tout de suite prévenu que "la priorité restait le travail". L’AC Ajaccio ne doit pas le décevoir pour le moment. Avec seulement deux buts encaissés lors des quatre premières journées de L1, le club corse réalise le meilleur départ défensif de son histoire en L1 ! De quoi le réjouir même si pour l’attaque, on attendra un peu avant de voir les fruits de son travail : avec un but marqué,  l’ACA signe également son pire départ offensif.

YATABARE, ROI DU ROUDOUROU

A Guingamp, la donne est simple pour le moment avant la réception de Bastia. Pour son retour en L1, l’En Avant ne marque que quand le club costarmoricain joue sur sa pelouse du Roudourou. Et encore, il n’y a qu’un seul joueur qui le fait : Mustapha Yatabaré, auteur des trois buts bretons cette saison.

MONTPELLIER A GARDE LES CARTONS, PAS SA DEFENSE

Montpellier n’a pas perdu toutes ses habitudes, mais le club héraultais a gardé les moins glorieuses. Le MHSC reste une formation rugueuse : c’est l’équipe qui a commis le plus de fautes (80) et récolté le plus de cartons (15, 12 jaunes et 3 rouges) en Ligue 1 cette saison. En revanche, pour la défense, c’est une autre histoire. Montpellier n’est plus l’arrière-garde hermétique qui a fait ses succès. C’est actuellement la pire défense de l’élite. Le club n’avait plus encaissé autant de buts (8) après les quatre premières journées de Ligue 1 depuis la saison 1999/2000 (8 également).

NANTES COMPTE SUR SES ADVERSAIRES

Le FC Nantes retrouve Sochaux et espère un petit coup de main des Lionceaux pour marquer. Sinon, les Canaris risquent de rester muet. Les trois derniers buts des Ligériens en Ligue 1 sont en effet tous des buts contre leur camp. Le Bastiais Palmieri, le Lorientais Audard et le Parisien Alex ont gentiment aidé les Nantais à faire trembler les filets. Qui voudra bien se dévouer à Sochaux pour donner un petit coup de main aux attaquants nantais ?

RIVIERE, C’EST UN BUT TOUTES LES 37 MINUTES

D’accord, ce n’est pas une nouvelle : Emmanuel Rivière réalise un début de saison tonitruant, avec ses cinq buts marqués après quatre journées de L1. Mais pour se rendre compte de son rendement hallucinant avant ASM-Lorient, une statistique résume bien la situation : ses cinq buts ont été inscrits en 184 minutes de jeu, soit un but toutes les 37 minutes, meilleur ratio de l’élite !

GARDE, LA PIRE MOYENNE DU SIECLE A L’OL

Rémi Garde est arrivé à Lyon dans une période compliquée, quand l’heure de l’austérité avait sonné. Et son bilan en témoigne : avec des moyens autres que ses prédécesseurs, l’entraîneur de l’OL présente la pire moyenne de point par match depuis le début du siècle. L’OL prend en moyenne 1,71 point par match sous Rémi Garde, soit le ratio le plus faible du club en Ligue 1 depuis l’ère Bernard Lacombe (1,70 de 1996 à 2000).

Ligue 2
Le Paris FC se détache, premier succès pour Pau
24/10/2020 À 19:51
Ligue 1
L'appauvrissement de l'effectif du PSG : vrai constat ou faux débat ?
22/10/2020 À 14:30