Panoramic

Lyon - Marseille (2-2) : "Vercoutre aussi", la phrase à double sens de José Anigo

Vercoutre accablé par les images, plus que par José Anigo

Le 16/12/2013 à 00:22Mis à jour Le 16/12/2013 à 09:05

Deux erreurs d’appréciation de Rémy Vercoutre ont permis à l’OM de quitter Lyon avec un point après une performance collective ratée mais sauvée par les prouesses de Steve Mandanda. Un gardien rit, l’autre pas. José Anigo a eu une phrase pleine d'ambiguïté après la rencontre pour souligner le rôle du gardien de l'OL dans le résultat final.

- Steve Mandanda vous a maintenu à flots ce soir non ?

- Oui, je pense que Vercoutre aussi de l'autre côté !

- Vous estimez qu'il a joué un grand rôle dans le fait que Marseille soit revenu ?

- (Ne semblant pas répondre à cette question) Ecoutez, sur la deuxième période, on a deux situations où on peut... Cela peut paraître un holp-up mais, sur la fin on peut l'emporter, avec deux têtes, une de Saber (Khalifa), et une de Florian Thauvin (sous-entendu : arrêtées par Vercoutre?). Mais sur l'ensemble du match, sur les deux mi-temps qu'on a vues, le match nul est normal.

Si cet échange a nourri les commentaires acerbes des internautes sur le match de Rémy Vercoutre, c'est parce que le gardien lyonnais est, avec le manque de réalisme de ses coéquipiers, l’une des raisons principales des deux points laissés en route par les hommes de Rémi Garde. Auteur de deux premiers arrêts sur Payet et Ayew (11e et 39e), il a ensuite sombré en jugeant mal la trajectoire de la balle de Gignac sur le premier but (45e+1) puis en se montrant fébrile sur un centre venu de la gauche de ce même Gignac qui aurait aussi pu coûter cher (72e). Surpris par le coup franc dévié de Thauvin, il s’est laissé lober sur sa ligne de but, après un ballon dévié, permettant à l’OM d’égaliser (79e). S’il a sauvé l’OL d’une soirée cauchemardesque en s’interposant sur une dernière tête de Thauvin (90+2), Vercoutre a confirmé ses difficultés du moment.

Vercoutre a encaissé neuf buts en 20 tirs cadrés

Depuis son retour dans le but lyonnais après sept mois d’absence, le joueur passé par Strasbourg n’est pas en franche réussite. Il a en effet encaissé neuf buts sur les vingt tirs cadrés qu’il a eus à négocier lors de ses cinq matches de L1 cette saison ! Anthony Lopes, de retour de blessure et sur le banc dimanche, pourrait en profiter pour retrouver sa place de titulaire en L1 après avoir été aligné à Guimaraes, jeudi.

Vidéo - Anigo : "On ne doit pas le nul qu'à Mandanda"

00:30
0
0