Cela restera l’une des décisions arbitrales les plus discutées de la saison. A la demi-heure de jeu d’OM – PSG, Clément Turpin a expulsé Thiago Motta à la suite d’un duel pied en l’air avec Mathieu Valbuena, quelques secondes après avoir sifflé penalty pour ce duel. L’analyse image par image, grâce au signal du diffuseur Canal+, montre que la décision de M. Turpin est sévère pour le joueur du PSG. Penalty et pas carton rouge ? C’est le sentiment majoritaire de nos internautes, à 70% à l'heure où nous écrivons. C'est aussi celui qui s'impose à la lecture des images et durèglement.

Image 1 : Valbuena lève le pied le premier

Thiago Motta vient de rater son contrôle de la tête. Le ballon lui échappe. Mathieu Valbuena, arrivé lancé, le convoite, tandis que Motta tente aussi de le dégager avant l’arrivée du Marseillais. Mais celui-ci a un coup d’avance et, comme le montre l’image, est le premier à lever la jambe.
Football
Motta connaît sa première exclusion comme entraîneur avec les U19 du PSG
05/08/2018 À 13:13

Valbuena, Thiago Motta, fault, OM-PSG 2013

Crédit: DR

Image 2 : Valbuena le premier sur le ballon

Valbuena touche le ballon le premier. Mais sa conduite de balle est vaine et le choc, inévitable.

Valbuena, Thiago Motta, faute, OM-PSG 2013

Crédit: DR

Image 3 : Le choc

Alors que le ballon poursuit sa course, le pied de Thiago Motta heurte celui de Mathieu Valbuena une fraction de seconde après la frappe de Valbuena.

Valbuena, Thiago Motta, faute, OM-PSG 2013

Crédit: DR

Valbuena, Thiago Motta, faute, OM-PSG 2013

Crédit: DR

Valbuena, Thiago Motta, faute, OM-PSG 2013

Crédit: DR

Image 4 : Le jeu de corps des deux acteurs

D’emblée, Thiago Motta lève les bras. Il a senti le choc mais communique sur l’absence d’intentionnalité. Derrière lui, Valbuena semble sur ses appuis.

Valbuena, Thiago Motta, faute, OM-PSG 2013

Crédit: DR

Image 5 : Valbuena, la chute

Endolori par le choc, mais aussi emporté dans son élan, Valbuena chute lourdement après un 360, le visage déformé par la douleur. Il restera un long moment au sol. Peut-être influencé par cette scène, ainsi que par la perte de balle initiale de Thiago Motta, M. Turpin siffle un penalty et expulse directement le joueur italien.

Valbuena, Thiago Motta, faute, OM-PSG 2013

Crédit: DR

Verdict : penalty, pas de carton rouge ?

La loi XII du jeu,sur l’antijeu, précise qu’une faute doit être sifflée contre le joueur qui "donne ou essaye de donner un coup de pied à l’adversaire, par imprudence, par témérité ou par excès d'engagement". La condition semble donc remplie pour sanctionner Thiago Motta.
Les fautes passibles d’exclusion directe sont au nombre de sept. M. Turpin aura peut-être retenu la notion de" faute grossière" ou "d’anéantissement d’une occasion manifeste". Dans un cas comme dans l'autre, le fondement de cette deuxième décision semble plus discutable.
Lire l'article
Ligue 1
Motta veut "entraîner un jour le PSG"
08/05/2018 À 08:26