AFP

Ligue 1, 2e journée : Saint-Etienne vient à bout de Reims (3-1) et remporte son deuxième match

Saint-Etienne sait aussi revenir au score

Le 17/08/2014 à 18:42Mis à jour Le 17/08/2014 à 22:46

Menés à Geoffroy-Guichard, les Verts ont renversé Reims (3-1) en seconde période. Les voilà avec six points en deux matches.

Deux matches, six points. Grâce à leur succès face à Reims à domicile (3-1), les Verts occupent seuls la tête de la Ligue 1. Avec Bordeaux, l’ASSE est la seule équipe à avoir fait carton plein lors des deux premières journées. Mais dimanche, les Stéphanois ont dû attendre la deuxième mi-temps pour faire la différence. Menée au score après un but contre son camp de Perrin, l’équipe de Christophe Galtier s’est rattrapée dans la dernière demi-heure par l’intermédiaire de Gradel, Monnet-Paquet et Erding.

A domicile et comme à son habitude, Saint-Etienne a monopolisé le ballon dès le coup d’envoi. Les Verts ont multiplié les mouvements rapides et les combinaisons dans le camp adverse. Très remuant, Kévin Monnet-Paquet s’est montré à son avantage durant la première demi-heure, avant de connaître une petite baisse de régime. Benjamin Corgnet a, lui aussi, apporté toute sa qualité technique dans l’entrejeu. Ses décalages et ses passes dans l’intervalle ont mis à mal la défense rémoise. L’ancien Lorientais a même touché du bois en début de match (3e).

Après avoir vendangé, Saint-Etienne concrétise

Largement dominés dans le jeu, les hommes de Jean Luc Vasseur ont ouvert le score sur leur première véritable occasion. Profitant des errements du flanc gauche de la défense stéphanoise, Benjamin Moukandjo s’est faufilé avant d’expédier un tir du droit imparable (0-1, 27e). Efficacité maximale pour les Champenois : la frappe du Camerounais a été contrée par Loïc Perrin et deux défenseurs de l’ASSE se sont télescopés durant l’action. Les Verts ont tenté de réagir, mais l’imprécision de Gradel (22e, 31e, 35e, 41e) a fait défaut à l’équipe de Galtier, incapable de tromper la vigilance de Kossi Agassa. Les Rémois auraient même pu doubler la mise si Stéphane Ruffier n’avait pas sorti une claquette décisive après une belle tentative de Charbonier (44e).

Pour que le match bascule définitivement dans son sens, l’ASSE a eu besoin de dix minutes et de deux actions. Sur un coup franc à l’entrée de la surface, Gradel a déposé un somptueux coup franc dans la lucarne (1-1, 60e). Puis, Kévin Monnet Paquet a profité d’une offrande d’Erding pour donner l’avantage à son équipe en inscrivant un but de la tête, dans une cage désertée par Agassa (2-1, 71e). Avec une efficacité retrouvée en seconde période, les hommes de Christophe Galtier se sont remis dans le droit chemin avant de se détacher grâce à un nouveau but d’Erding, idéalement servi par Hamouma (3-1, 81e). Après la victoire à Guingamp (2-0), Sainté confirme à domicile contre une équipe de Reims trop défensive pour espérer une meilleure issue. Les Verts débutent cet exercice 2014-2015 sur les chapeaux de roue.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0