Le football français s'apprête à vivre un printemps particulièrement intéressant. D'abord parce qu'il pourrait avoir deux représentants en quarts de finale de la Ligue des champions, ce qui ne lui est arrivé qu'une fois dans son histoire. Mais au-delà de la reine des compétitions continentales, son championnat, si souvent critiqué, brocardé même, pourrait offrir une dernière ligne droite absolument époustouflante. A neuf journées du terme de la saison, ils sont quatre à pouvoir encore légitimement briguer le titre en Ligue 1.
Oui, quatre, et pas trois. Si le PLM truste le podium depuis un bon moment et focalise l'attention, Lyon, Paris et Marseille voient revenir l'AS Monaco dans leur rétro. A l'issue de cette 29e journée, les quatre premiers du classement se tiennent en huit points. Mais le club de la Principauté, que personne n'a franchement vu revenir, compte toujours un match en retard, qu'il jouera à domicile, face à Montpellier. Potentiellement, l'ASM pourrait donc revenir à une petite longueur de la troisième place détenue par l'OM et à cinq points seulement de Lyon. De quoi offrir une fin de saison épique et mémorable.

Samuel Umtiti (Lyon) face à Zlatan Ibrahimovic (PSG)

Crédit: AFP

Ligue 1
L'OM recrute l'international japonais Hiroki Sakai
23/06/2016 À 16:01

L'OL favori sur le papier ?

La densité de prétendants au sommet de la hiérarchie  tranche avec le scénario de la saison passée. Il y a un an, au même stade de la compétition, le PSG cavalait seul en tête avec huit points d'avance sur son dauphin monégasque. Le rythme des deux équipes était bien plus impressionnant au plan comptable que celui des ténors cette saison. Paris affichait 70 points au compteur, soit 12 de plus que Lyon actuellement. Même Monaco, avec ses 62 points en 29 matches en 2014, possédait un rythme largement supérieur à celui du leader rhodanien. Mais qui s'en plaindra ?
Le suspense a donc toutes les chances de se prolonger jusqu'aux derniers moments de cette campagne 2014-2015. Leader depuis maintenant dix journées sans discontinuer, l'Olympique Lyonnais tient donc la corde pour l'instant, et il peut faire office de favori désormais. Parce qu'il est sorti de sa série de trois déplacements avec la même avance sur son premier poursuivant qu'avant de l'aborder. Et parce que son calendrier, sur le papier, peut sembler relativement clément. D'autant qu'il va se délecter de l'OM-PSG à venir dans deux journées. Le seul match à domicile de l'OM sur les quatre prochaines journées... Mais dans ce sprint final ET massif, le moindre faux-pas se paiera cher. Pour Lyon comme pour les autres. Tant mieux. Nous, ça nous va très bien.

Le programme des quatre prétendants (1)

(1) Monaco a un match en retard de la 25e journée, face à Montpellier
JournéeLyonParis SGMarseilleMonaco
30e journéeReçoit NiceReçoit LorientVa à LensVa à Reims
31e journéeVa à GuingampVa à MarseilleReçoit le PSGReçoit Saint-Etienne
32e journéeReçoit BastiaReçoit MetzVa à BordeauxVa à Caen
33e journéeReçoit Saint-EtienneVa à NiceVa à NantesReçoit Rennes
34e journéeVa à ReimsReçoit LilleReçoit LorientVa à Lens
35e journéeReçoit EvianVa à Nantesva à MetzReçoit Toulouse
36e journéeVa à CaenReçoit GuingampReçoit MonacoVa à Marseille
37e journéeReçoit BordeauxVa à MontpellierVa à LilleReçoit Metz
38e journéeVa à RennesReçoit ReimsReçoit BastiaVa à Lorient
Ligue 1
Le top 10 des gestes "zlatanesques" en Ligue 1
14/05/2016 À 07:33
Ligue 1
Ibra aura aussi été le roi de la petite phrase : la preuve en 12 déclas
13/05/2016 À 11:18