AFP

Ligue 1 (PSG-Rennes) : Le vrai Thiago Silva, c'est peut-être le renfort qui manquait au PSG

Le vrai Thiago Silva, c'est peut-être le renfort qui manquait au PSG

Le 30/01/2015 à 00:09Mis à jour Le 30/01/2015 à 01:00

Vendredi face à Rennes (20h30), Thiago Silva aura l'occasion de confirmer le regain de forme qu'il a montré ces dernières semaines, notamment contre Saint-Etienne (0-1). Le retour au plus haut niveau du Brésilien est l'une des clés de la deuxième moitié de saison du PSG.

Il a peut-être enfin digéré tout ça. Dimanche dernier, le PSG a pu compter sur un Thiago Silva à son meilleur niveau pour signer une victoire capitale à Saint-Etienne (0-1). Les louanges qui ont accompagné sa prestation contrastent nettement avec les critiques dont il était l'objet depuis de longs mois. Sa Coupe du monde manquée, son incapacité à assumer son rôle de capitaine du Brésil, sa fragilité mentale, physique, ses performances insuffisantes avec le PSG depuis son retour de blessure… rien ne lui a été épargné. Qui sait s'il n'a pas mis tout ça derrière lui à Geoffroy-Guichard. Un stade où Paris s'est peut-être retrouvé dans le sillage de son capitaine. C'est Blaise Matuidi qui le dit.

" On se sent serein quand Thiago Silva joue comme ça, je pense que c'est toute l'équipe qui fait un peu plus. "

Thiago Silva est loin d'être le seul Parisien à ne pas avoir évolué à son meilleur niveau durant la première moitié de la saison. Si son manque de rendement a été davantage pointé du doigt, comme pour Zlatan Ibrahimovic, ce n'est pas par hasard. Leur statut, unique dans l'équipe, veut cela même s'ils avaient tous les deux des circonstances atténuantes. "Que ce soit le leader de l'attaque Zlatan Ibrahimovic et le leader de la défense Thiago Silva, tous les deux ont été blessés plusieurs semaines, rappelait l'entraîneur parisien samedi dernier. On sait qu'il faut du temps pour revenir. Aujourd'hui ils sont bien. Ils n'ont jamais été aussi bien. C'est pour cela qu'il y a de l'espoir, de la détermination, de la motivation, car nos leaders retrouvent leur niveau. Ce sont les leaders qui peuvent permettre à une équipe de s'élever à son meilleur niveau."

Thiago Silva avec Laurent Blanc - PSG - 2014-2015

Thiago Silva avec Laurent Blanc - PSG - 2014-2015AFP

Son impact était déjà positif sur les résultats

Laurent Blanc attend encore mieux, mais le PSG avait déjà des résultats sensiblement meilleurs avec Thiago Silva, sans que celui-ci soit à son meilleur niveau depuis son retour de blessure fin octobre. Alors que Paris est invaincu cette saison en 14 matches disputés sans son capitaine. Malgré cela, Paris prend en moyenne plus de points quand il aligne Thiago Silva (2,2 contre 2,1), mais c'est surtout son pourcentage de victoires qui grimpe quand le Brésilien est dans le onze de départ. Ce qui peut paraître paradoxal, car le PSG avait un pourcentage de victoires supérieur sans Thiago Silva en 2012/13 et 2013/14, alors que le niveau de performance de l'ancien Milanais faisait moins débat que cette saison.

Le pourcentage de victoires du PSG (toutes compétitions confondues)

(Stats : Opta) Avec Thiago Silva Sans Thiago Silva
2014/15 68,4% 57,1%
2013/14 71,4% 76, 9%
2012/13 58,8% 75%

Il affiche davantage de détermination

Pour des raisons physiques ou morales, Thiago Silva n'avait plus la même influence sur ses coéquipiers. Depuis quelques semaines, il semble avoir retrouvé cette détermination qui a contribué à faire de lui le capitaine du PSG, et l'un de ses leaders avec Zlatan Ibrahimovic. Et cette faculté à mobiliser le groupe derrière lui. Dans son comportement, par exemple sa façon de venir féliciter Nicolas Douchez après un arrêt important lors de la victoire à Saint-Etienne en Coupe de la Ligue (0-1), le Brésilien parait plus concerné qu'en début de saison. Une attitude plus positive qui rejaillit aussi sur son niveau de performances.

Le PSG de Salvatore Sirigu et Thiago Silva a signé une victoire importante à Saint-Etienne.

Le PSG de Salvatore Sirigu et Thiago Silva a signé une victoire importante à Saint-Etienne.Panoramic

Son apport est plus global dans le jeu

Thiago Silva avait touché le fond lors des deux défaites concédées coup sur coup à Barcelone (3-1) et à Guingamp (1-0). Dans son placement et ses interventions défensives, le Brésilien avait commis des erreurs inhabituelles. Il a retrouvé ses vertus dans le domaine défensif. Et sa progression se lit aussi dans son apport offensif, notamment sur les coups de pied arrêtés. Face à Montpellier (0-0), il avait offert au PSG sa meilleure occasion avec une reprise de la tête repoussée sur sa ligne par Anthony Mounier. A Bastia (4-2), c'est la transversale qui avait renvoyé sa demi-volée et privé Paris d'un but égalisateur. A Saint-Etienne (0-1), il a fini par été décisif avec une nouvelle reprise de la tête déviée de l'épaule par Jérémy Clément, qui a entraîné le penalty transformé par Ibrahimovic.

Thiago Silva, malheueureux sur la meilleure occasion du PSG face à Montpellier.

Thiago Silva, malheueureux sur la meilleure occasion du PSG face à Montpellier.Panoramic

Marquinhos, la clé d'un regain de forme confirmé ?

Que Thiago Silva confirme son renouveau est l'une des clés de la suite de la saison du PSG. Mais il n'est pas le seul à la détenir. Si son rendement n'était pas suffisant, c'est aussi parce que la charnière parisienne était davantage exposée. La baisse de régime de Blaise Matuidi et Thiago Motta n'a pas été étrangère à ce phénomène. Sur le côté droit de la défense, le Brésilien n'a pas non plus été aidé par les performances aléatoires, sinon médiocres, de Grégory van der Wiel. Ce n'est pas forcément anodin si le capitaine du PSG a réalisé sa prestation la plus aboutie avec Marquinhos pour tenir le couloir. A l'aube d'un mois de février capital où Paris aura besoin du meilleur Thiago Silva, l'ancien Romain pourrait bien avoir un rôle déterminant dans cette optique.

0
0