Anthony Martial ne joue pas pour Nantes mais la pelouse de La Beaujoire restera particulière pour lui. Il y a un an, le jeune attaquant avait débuté sa carrière avec Monaco en Ligue 1 sur le terrain des Canaris et commencé à démontrer l'étendue de son talent. Cette saison, malgré la victoire de l'ASM (0-1), le joueur formé à Lyon a vécu un sale moment face aux Nantais lors de la troisième journée de championnat. Incrédule, il a été sorti par son coach Leonardo Jardim moins de trente minutes après son entrée en jeu en seconde période. Le prodige n'est plus en odeur de sainteté du côté du club de la Principauté.

Lire le tweet

Ligue 1
L'OM recrute l'international japonais Hiroki Sakai
23/06/2016 À 15:56

En remplaçant l'Argentin Lucas Ocampos à l'heure de jeu face à Nantes, Anthony Martial espérait bien montrer ses qualités à son nouveau coach. Après un quart de jeu en fin de match contre Lorient en ouverture de la saison (défaite 1-2), l'attaquant n'a pourtant pas pu prouver grand-chose dimanche soir. Il s'est révélé peu performant et Leonardo Jardim a même décidé de le sortir à la 88e minute pour lancer Yannick Ferreira-Carrasco. "Il est rentré, il est sorti, c'est juste un problème tactique", a simplement commenté l'entraîneur monégasque après la rencontre.

Jardim veut le garder

Le nouveau technicien portugais de l'ASM se montre cependant plus loquace en ce qui concerne la physionomie du match et explique pourquoi il a choisi de réviser ses plans pour assurer une première victoire. "Le match a eu deux moments différents : les 80 premières minutes où on a eu un contrôle total du match, par la possession et par la circulation de balleet, sur les 10 dernières minutes, Nantes a bien réagi et repris le contrôle du match". La victoire de l'ASM donne raison à Leonardo Jardim sur le plan comptable mais Anthony Martial qui a déjà fait part de ses envies d'ailleurs ne devrait pas changer d'avis.

Lire le tweet

En un an seulement, l'attaquant est passé de pépite à suivre à celui de probable déception sur le Rocher. Recruté par Monaco à l'été 2013, le joueur âgé de 18 ans avait débuté en L1 contre Nantes au mois de novembre et été à l'origine du joli but victorieux signé Obbadi (0-1, 14e journée). Dans la foulée, il avait ensuite inscrit son premier but lors de sa première titularisation contre Rennes (2-0, 15e journée) et signé sa première passe décisive dans le derby à Nice (0-3, 16e journée). Perturbé par quelques blessures, la révélation monégasque a connu une seconde partie de saison moins convaincante. Désiré par d'autres clubs de Ligue 1, Martial pourrait rapidement poursuivre son parcours ailleurs qu'en Principauté même si Jardim affirme encore le contraire.

Ligue 1
Le top 10 des gestes "zlatanesques" en Ligue 1
14/05/2016 À 07:30
Ligue 1
Ibra aura aussi été le roi de la petite phrase : la preuve en 12 déclas
13/05/2016 À 11:17