AFP

OM : les 5 enseignements de la victoire à Guingamp (1-0)

OM : les 5 enseignements de la victoire à Guingamp

Le 23/08/2014 à 21:00Mis à jour Le 23/08/2014 à 21:10

Après deux tentatives très décevantes, Marcelo Bielsa a remporté son premier match officiel à la tête de l’Olympique de Marseille. A Guingamp (1-0), son équipe a largement dominé les débats, se procurant un grand nombre d’occasions, mais faute de réalisme, elle est restée jusqu’au bout sous la menace bretonne.

Coaching payant

Jusqu’à présent, les changements de joueurs ou tactiques de Marcelo Bielsa n’avaient pas porté leurs fruits. Mais le vent a tourné au Roudourou. Après 45 bonnes premières minutes marquées par une domination territoriale mais stériles devant le but, le technicien argentin a décidé de faire entrer Michy Batshuayi dès le début de la seconde période à la place d’un Florian Thauvin qui avait tout vendangé jusque là. Sur la première action, Dimitri Payet a trouvé André-Pierre Gignac qui, profitant d’un appel Batshuayi au premier poteau, a ouvert le score d’une belle reprise de volée. Seul accroc de cette première victorieuse : la sortie de Dimitri Payet juste avant l’heure de jeu. Le Réunionnais a clairement montré sa désapprobation alors qu’il réalisait une belle performance.

Une défense en progrès

Bousculée à Bastia (3-3), dépassée face à Montpellier (0-2), la défense marseillaise a cette fois réussi la performance de demeurer invaincue, ce qui ne lui était arrivée qu’une fois durant la préparation (face à Willem II). Pourtant, les hommes étaient les mêmes (Romao, N’Koulou, Morel) que contre Montpellier, tout comme le schéma tactique (3-3-3-1). Simplement, l’envie et l’application ont été portées à un autre niveau, chaque Marseillais se battant pour récupérer le ballon. Et l’adversité était également beaucoup moins relevée…

La première de Barrada

Entré peu avant l’heure de jeu à la place d’un bon Dimitri Payet, Abdelaziz Barrada a disputé ses premières minutes sous le maillot blanc. Des premiers pas discrets, le numéro 27 peinant à prendre ses marques dans le dispositif tactique et manquant d’automatismes avec ses partenaires. Il fut notamment oublié par Batshuayi alors qu’il pouvait se présenter seul face à Samassa à la 83e. A revoir, donc…

Thauvin à côté de ses pompes

En début de match, une statistique de Canal+ annonçait que Florian Thauvin était le joueur de Ligue 1 qui avait tiré le plus de fois (8) depuis le début du championnat sans parvenir à marquer. Eh bien, pendant les 45 minutes qu’il a passées sur le terrain, le gaucher a tout fait pour "améliorer" cette statistique pourtant pas flatteuse. Dès la 7e minute, seul face à Samassa, il a tiré sur le gardien. Il a ensuite multiplié les mauvais choix, centrant au lieu de tirer et inversement. Ses corners rendus à l’adversaire ont fini de convaincre Bielsa que l’ancien Bastiais n’était pas dans un bon jour et qu’il valait mieux le remplacer…

Des coups de pied arrêtés largement perfectibles

On dit Marcelo Bielsa perfectionniste. Si c’est vrai, l’incapacité de ses joueurs à bien tirer les coups de pied arrêtés doit le rendre vraiment “loco”. Comme face à Montpellier une semaine plus tôt, tous les corners de la première période ont été interceptés par l’adversaire situé au premier poteau. Une seule fois, Dimitri Payet est parvenu à soulever suffisamment son ballon. C’était à la 25e, et André-Pierre Gignac a failli marquer de la tête…

Surfez sur But ! Football Club depuis vos mobiles en téléchargeant notre application pour Iphone et Android.

Cet article OM : les 5 enseignements de la victoire à Guingamp (1-0) est apparu en premier sur But! Football Club.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0