AFP

Discipline : Christophe Galtier (ASSE) suspendu 6 matches, dont 3 avec sursis

Malgré ses excuses, Galtier est suspendu 6 matches pour son dérapage à Toulouse

Le 03/09/2015 à 21:54Mis à jour Le 03/09/2015 à 22:19

LIGUE 1 - Christophe Galtier, l'entraîneur de l'AS Saint-Etienne, a été suspendu six matches dont trois avec sursis, ce jeudi. Lors de la 1re journée, à Toulouse (2-1), l'entraîneur de Saint-Etienne était entré sur le terrain, s'en prenant verbalement à Aleksander Pesic après un tacle de ce dernier. Expulsé lui aussi, Dominique Arribagé, l'entraîneur du TFC, a pris deux matches avec sursis.

Il avait présenté ses excuses et fait amende honorable. Cela n’aura visiblement pas suffi à rendre la commission de discipline de la Ligue plus clémente envers Christophe Galtier. L’entraîneur de l’AS Saint-Etienne s’est vu infliger, ce jeudi, une suspension de six matches (dont trois avec sursis) par la LFP. En cause, son geste d’humeur lors de Toulouse-ASSE (2-1), le 9 août dernier.

Le technicien stéphanois était entré sur la pelouse, s’en prenant verbalement à Aleksander Pesic, après que ce dernier a taclé le capitaine des Verts, Loïc Perrin. Il avait mimé une claque sur l’attaquant du club haut-garonnais.

Christophe Galtier a été expulsé à Toulouse

Christophe Galtier a été expulsé à ToulouseAFP

Une lourde suspension en cas de récidive

Après ce dérapage surprenant de la part de Galtier, son homologue toulousain, Dominique Arribagé, était lui aussi entré sur la pelouse du Stadium. La commission de discipline de la LFP l’a suspendu deux matches avec sursis. Il sera donc présent sur le banc dès le 12 septembre prochain, face à Reims. Galtier, lui, ne retrouvera son équipe en Ligue 1 que le 26 septembre prochain face à Nice.

"Je n’ai pas à réagir comme ça, avait expliqué, le soir même de la rencontre, l’entraîneur des Verts. J’ai eu peur pour Loïc. L’arbitre a eu raison de m’expulser." Suspendu de banc de touche et sous le coup d’une lourde sanction en cas de récidive, Christophe Galtier devrait faire particulièrement attention, à présent, aux limites de sa zone technique.

0
0