Panoramic

Seul le Virage Sud fermé contre Lorient, le Vélodrome en sursis : l'OM ne s'en sort pas si mal

Seul le Virage Sud fermé contre Lorient, le Vélodrome en sursis : l'OM ne s'en sort pas si mal

Le 15/10/2015 à 21:32Mis à jour Le 15/10/2015 à 23:42

LIGUE 1 - La Commission de discipline de la LFP n'a pas eu la main trop lourde avec Marseille ce jeudi suite aux incidents ayant émaillé OM-OL le 20 septembre (1-1). Elle a infligé 2 matches de suspension du Virage Sud du Vélodrome, qui sera fermé dimanche contre Lorient, et un match au Virage Nord, qu'il l'a déjà purgé face à Angers. L'OM a écopé aussi d'un match à huis clos total avec sursis.

L'OM aurait pu prendre plus cher. La Commission de discipline de la LFP a décidé jeudi soir d'infliger à l'Olympique de Marseille deux matches à huis clos partiel suite aux incidents survenus lors de la rencontre disputé face à Lyon dimanche 20 septembre, dans le cadre de la 6e journée de Ligue 1 (1-1). L'OM a également écopé d'une amende de 40 000 euros et d'un huis clos total avec sursis.

Dans le détail, la Commission de discipline de la LFP "a décidé la fermeture du Virage Sud du Stade Vélodrome pour deux matches, dont un par révocation du sursis, et le Virage Nord pour un match." Les deux virages ayant été fermés à titre conservatoire lors de la rencontre face à Angers (1-2), dans le cadre de la 8e journée de L1, seul le Virage Sud sera encore fermé pour la réception de Lorient dimanche (14h00).

Aulas voulait un retrait de points

La rencontre OM-OL avait été interrompue à deux reprises, dont une interruption de plus de 20 minutes, en raison de jets de pétards et de bouteilles de bière sur la pelouse du Vélodrome, de l'utilisation d'engins pyrotechniques, dont un ayant touché un joueur, et de l'exhibition d'une potence à l'effigie de Mathieu Valbuena, aujourd'hui à Lyon après avoir évolué à Marseille durant huit saisons entre 2006 et 2014.

Le président lyonnais Jean-Michel Aulas avait réclamé des sanctions fortes après ces incidents. "Tant que le stade Vélodrome n'est pas sécurisé, il doit être suspendu, avait déclaré le président de l'OL sur OL TV le lendemain de la rencontre. Je pense aussi que les sanctions sportives, comme le retrait de points, sont dissuasives." La LFP n'en est pas arrivée là. L'OM, 16e au classement de Ligue 1, ne s'en plaindra pas.

0
0