Sur la forme, la Ligue est déjugée : le Conseil d'Etat rejette le recours en urgence déposé contre la décision de la FFF de maintenir trois montées et trois descentes à l'issue de la saison 2015-2016 des championnats de France de Ligue 1 et de Ligue 2. La décision a été rendue vendredi matin. Sur le fond, le dossier est encore loin d'être tranché. Les Sages vont étudier la question en détail dans les semaines qui viennent avant de délibérer.
"Le Conseil d'État devrait être en mesure de se prononcer sur le fond de l'affaire avant la fin du championnat, précise l'institution dans un communiqué. Dans l’attente de cette décision, la règle reste donc que 3 clubs sont susceptibles de monter et de descendre d’une ligue à l’autre."
Ligue 1
Deux montées et deux descentes : La FFF déjuge la LFP et plonge le football français dans la crise
23/07/2015 À 09:45
Ce n'est que partie remise (Frédéric Thiriez)
C'est un revers pour la Ligue de football professionnel et les dix-huit clubs de Ligue 1 qui souhaitaient réformer le système de promotions, mais il reste modéré. "C'est dommage, car l'incertitude demeure, mais c'est ainsi, commente le président de la LFP Frédéric Thiriez dans un bref communiqué. L'affaire sera donc jugée plus tard sur le fond. Ce n'est que partie remise." Plus saignants, les 18 clubs de L1 favorables à la réforme invoquent "le principe de démocratie" et les "droits de l'Homme" pour défendre le passage à 2 montées.
Le président de la FFF, Noël Le Graet, accueille au contraire cette décision "avec satisfaction". Il appelle désormais à "retrouver une unité, une cohésion et de la sérénité à tous les niveaux", ce qu'il espère incarner avec un groupe de travail qui doit proposer en décembre des réformes pour la saison 2016-2017.

Les Sages trancheront définitivement sous six mois

Pour autant, ses opposants ne désarment pas. Et Frédéric Thiriez appelle à un jugement rapide du Conseil d'Etat. Et pour cause, ce dossier agite le football français depuis longtemps et maintient l'incertitude sur le dénouement sportif d'une saison désormais lancée. Après une décision de la LFP début juillet pour réduire de trois à deux les mouvements entre Ligue 1 et Ligue 2, la FFF s'y était opposée le 23 juillet.
Depuis, les tenants des deux camps s'affrontent par voies de presse, sur Twitter et devant les prétoires. Quatorze clubs de Ligue 2 et un de National ont saisi le Conseil d'Etat contre la décision de la LFP, cette dernière a saisi la même institution contre l'annulation de sa décision par la FFF. Vendredi, les Sages se sont refusé à les départager en urgence. Mais ils le feront, d'ici à six mois. Et cette fois, les clubs sauront bien à quoi s'expose le 18e de Ligue 1 et ce que peut obtenir le 3e de Ligue 2.
Ligue 1
La FFF se penche sur les montées entre la L1 et L2 : le foot français implosera-t-il ?
23/07/2015 À 08:55
Ligue 1
Le dossier descentes/montées devant la FFF le 23 juillet
16/07/2015 À 21:46