Panoramic

OL - Comment ont-ils osé siffler Alexandre Lacazette ?

Comment ont-ils osé siffler Lacazette ?

Le 10/02/2017 à 12:08Mis à jour Le 11/02/2017 à 11:30

LIGUE 1 - Voulaient-ils être aussi nuls que leurs joueurs dans le derby? En conspuant Alexandre Lacazette mercredi au Parc OL lors de la victoire contre Nancy (4-0), certains supporters lyonnais ont eu tout faux.

L'humiliation subie à Saint-Etienne a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Jusqu'à présent seulement véhéments sur les réseaux sociaux, les supporters de l'OL ont délaissé le temps d'une soirée contre Nancy la fameuse "union sacrée" si souvent décrétée par Jean-Michel Aulas. La colère des fans peut se comprendre. Les différentes banderoles également. Si Maxime Gonalons estime logiquement que les joueurs ont encore plus besoin des supporters dans les moments difficiles, ceux de l'OL sont comme quasiment tous les autres : ils se mettent au diapason de leur équipe.

On ne peut pas leur reprocher d'avoir manifesté leur mécontentement. Par contre, quelques milliers d'entre eux sont impardonnables : ceux qui ont sifflé Lacazette ! Comment ont-ils osé? Où serait Lyon cette saison sans son meilleur buteur? 19 buts en 19 matchs de championnat, cela ne suffit pas? Et 22 en 26 rencontres toutes compétitions confondues?

Déjà une légende

Avec 114 buts, l'ancien gamin de Mermoz (Lyon 8ème) est le quatrième meilleur buteur de l'histoire de l'OL. A seulement 25 ans. Déjà très loin devant Lisandro Lopez (82), Karim Benzema (66), Sonny Anderson (94), les derniers grands attaquants des Gones. Seuls Serge Chiesa (134), Bernard Lacombe (149) et Fleury Di Nallo (222) le devancent. Par contre, ces trois légendes des années 60 et 70 n'avaient jamais réussi à claquer 27 buts en un seul championnat - un record pour un joueur de l'OL- accompli par Lacazette en 2014-2015.

"Je veux marquer l'histoire de l'OL'', m'avait-il confié pendant l'été 2011, à l'aube de sa carrière. Sa détermination m'avait marqué. Depuis presque six ans, ce pure Gone répète d'ailleurs cette phrase à intervalles réguliers. Des preuves de plus de son amour pour l'OL? Ses embrassades répétées sur le fanion du club et cette punchline balancée en zone mixte après OL-OM (3-1) : "Il n'y a qu'un Olympique''.

Qui osera affirmer que l'actuel numéro 10 des Gones n'est déjà pas une légende de l'Olympique Lyonnais? D'autant que ses buts ne suffisent pas à résumer son talent. Ailier droit pendant ses trois premières saisons, c'est par exemple dans cette position qu'il avait offert à Lisandro Lopez le but de la victoire en finale de la coupe de France 2012.

Alors pourquoi certains fans l'ont-ils à ce point conspué? Ses envies d'ailleurs clairement affirmées dans le Canal Football Club ont eu le malheur de précéder un derby catastrophique. Si Lyon avait gagné dans le Chaudron grâce à un but de Lacazette, jamais le Parc OL ne lui aurait réservé cet accueil honteux. Tellement inavouable d'ailleurs que rares sont les siffleurs qui assument aujourd'hui sur les réseaux sociaux. De Jean-Michel Aulas à Bruno Genesio en passant par le capitaine Maxime Gonalons, tout l'OL a fait bloc derrière son goléador.

Vidéo - Aulas : "Lacazette est détruit psychologiquement"

01:11

Rien d'autre qu'un mauvais timing

Évidemment, Lacazette n'aurait jamais dû s'exprimer aussi ouvertement sur son avenir, surtout après deux défaites d'affilé, surtout en sachant pertinemment que cette interview serait diffusée avant le derby. Qui l'a aussi mal conseillé? Ou plutôt qui ne l'a pas mis en garde avant ce rendez-vous? Comment croire qu'il ne s'attendait pas à ce qu'un journaliste profite d'un de ses très rares entretiens en tête à tête pour l'interroger sur le mercato?

Mais sa réponse n'était pas un scoop. Tout le monde sait que Lacazette aspire à plus haut. Il n'y pas de honte même si j'ai parfois rêvé l'entendre déclarer s'attaquer au mythique record de Fleury Di Nallo et, par conséquent, être l'avant-centre d'un seul club. Un objectif trop romantique pour le monde du ballon rond. Dans le foot, il n'y a que les supporters (et Totti) qui ne veulent pas changer de club. Chers fans de l'OL, il ne vous reste sans doute que quatre mois à pouvoir avoir la chance d'encourager Alexandre Lacazette. Profitez-en.

Alexandre Lacazette

Alexandre LacazetteAFP

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0