Panoramic

OM : Luis Campos, l'homme de réseaux qu’il te faut ?

Luis Campos, l'homme de réseaux qu’il faut à l'OM ?

Le 29/09/2016 à 21:37Mis à jour Le 16/10/2016 à 17:35

LIGUE 1 - Expert en scouting, Luis Campos, qui a notamment recruté Bernardo Silva, Fabinho, Bakayoko pour l’AS Monaco et Modric pour le Real Madrid, est en pourparlers pour devenir le nouveau directeur sportif de l’OM. Un renfort qui pourrait déclencher une véritable révolution à la Commanderie.

Quand on parle de stratégie, de politique sportive, de transferts, de trading, de plus-value, le nom de Luis Campos revient assez vite dans les discussions. Mais il y a d’autres échos avec ceux d’autres grands noms du football mondial. Primo : José Mourinho, Secundo : Cristiano Ronaldo (son ami), Tertio : Jorge Mendes. Ce dernier, considéré comme l’agent le plus puissant de la planète, a l’oreille de son compatriote. Un message envoyé sur WhatsApp, et Mister Jorge rappelle illico son aîné. Une confiance matérialisée par des années et des années de conseils très précieux. En Principauté, le dirigeant russe de l’ASM, Vadim Vasilyev s’est également appuyé sur l’expérience de l’ancien recruteur du Real Madrid. A Bernabeu ou à Valdebebas, le Portugais avait accès au vestiaire. Le tout avec la bénédiction du Special One.

"Quand Luis a débarqué à l’AS Monaco, j’étais persuadé que c’était pour faire de la place à Mourinho", appuie Stéphane Paille, ancien recruteur pour le Real Madrid, qui a travaillé avec les deux experts lusitaniens. Au travers de cette expérience avec José Mourinho à Madrid, Luis Campos, ancien coach au Portugal, a tout enregistré, tout intégré. Soucieux de l’image que doit renvoyer un footballeur professionnel, Campos se veut très discret dans son approche du football. Très respecté à Monaco, Campos a notamment gardé des contacts étroits avec certains joueurs (Bernardo Silva, Bakayoko, Fabinho, Boschilia). Comme ceux avec du Real Madrid, auxquels il rend visite régulièrement (Ramos, Morata, Benzema). Campos est également proche d’un certain… Zinedine Zidane.

Anthony Martial (Manchester United)

Anthony Martial (Manchester United)Panoramic

" Avec moi, tu ne peux pas jouer à la Playstation ou aux Pokemon "

D’autant que lors de cette intersaison, Luis Campos, ciblé par Frank McCourt, ne s’est pas trompé en anticipant très vite les recrutements de Kamil Glik (Torino), Djibril Sidibé (Lille) et Benjamin Mendy (Olympique de Marseille). Des recrutements réussis qui répondent à un acharnement professionnel. Car pour Campos, une année, c’est 365 jours, mais 365 jours de football. Quotidiennement, il échange sur tel ou tel profil avec agents, coaches et recruteurs. Son objectif : confronter ses idées à une faisabilité et suivre les futurs cracks du football mondial. D’ailleurs, quand il débarque fin mai pour scouter le Tournoi de Toulon, compétition pour laquelle il se déplace depuis plus de quinze ans, Campos est souvent happé par les recruteurs et autres professionnels du football qui viennent lui proposer ses services. "Si je travaille autant, c’est parce que je veux que ma ‘database’ soit actualisée en permanence, explique-t-il. Parce que si les joueurs progressent tout le temps, je dois moi aussi toujours progresser". Pour cela, Campos prend également régulièrement des leçons de grammaire française et anglaise pour perfectionner son expression écrite.

Mais au-delà de ce côté ultra-professionnel, Campos n’en oublie pas les dossiers plus délicats du mercato. Ceux dont tout le monde se débarrassent… Pas Campos ! Car quand il donne sa parole, le Portugais va jusqu’au bout du process, quitte à aller au-delà de ses prérogatives. Flashback cet été avec Tafsir Chérif, qui a rejoint en prêt Rio Ave grâce au pressing de Campos. Patrick Ntanda, également agent de Marcel Tisserand se souvient : "En mai dernier, à la fin de saison de Monaco, il m’avait donné sa parole qu’il allait s’occuper du futur de Chérif. Ça m’a étonné, parce que Tafsir, c’est un petit joueur, un petit dossier. Moi-même je me considère comme un petit agent… Seulement, Luis ne néglige personne. La preuve c’est que début juillet, alors qu’il avait plein d’autres soucis, qu’il quittait Monaco, il a continué à faire le pressing pour moi et au final, Chérif a rejoint Rio Ave le dernier jour du mercato. Il m’a traité avec un grand respect, alors que je ne suis pas spécialement dans son réseau, et que sur un telle opération, il n’avait absolument rien à gagner. Mais il avait donné sa parole, et il l’a tenue. C’est un truc très rare dans ce milieu. Le poste de DS à l’OM ? Le mec bosse H24. Si on lui donne les clés de ce club, cela va être terrible pour l’OM".

Même sensation pour la gestion du cas de Farès Bahlouli (Standard Liège), dont Jardim voulait se séparer. "Luis, c’est un bonhomme, témoigne le représentant du joueur. Il est différent des autres dirigeants, il se distingue par rapport à sa ténacité. Et quand il dit c’est bon, c’est bon. Aussi simple que ça". Pour l’OM, un tel réseau dans les clubs pourrait également être très précieux pour développer un système de prêt afin de renforcer l’équipe dans les années à venir (exemples d’Allan Saint-Maximim, Ait Ben-Nasser, Gil Dias, Rony Lopes, Boschilia, Paul Nardi).

Proche du "Special One"

Ce stakhanovisme plait également à José Mourinho. Amis de longue date, les deux techniciens ne sont jamais perdus de vue. Ayant une confiance aveugle dans le travail de son aîné, le "Mou" sonde régulièrement Campos sur tel ou tel profil de joueur. Dernièrement, le "Special One" est venu aux renseignements sur Tiemoué Bakayoko en vue d’un possible départ vers Manchester United. Un contact qui dit long sur les relations entre les deux techniciens. "Quand je le voyais travailler avec José (Mourinho), c'était impressionnant, souffle Stéphane Paille, ancien recruteur du Real Madrid qui a officié sous les ordres du Portugais lorsque celui-ci était l’œil de Mourinho. Avec eux, tout allait très vite. C'était beau à voir ! Après Luis c’est d’abord quelqu’un de discret. Plus que tout, il aime travailler dans l’ombre. En fait, il aime être tranquille et avoir du recul pour avoir une meilleure capacité d’analyse… C’est comme cela qu’il se sent le mieux et c’est comme ça qu’il est le plus performant." L’art d’être discret, un atout à ne pas négliger, surtout à Marseille…

José Mourinho

José MourinhoEurosport

A l’OM, Luis Campos dispose de plusieurs avantages sur ces principaux concurrents pour le poste de DS (Monchi – FC Séville, Paul Mitchell - Tottenham). D’abord, il parle un français parfait (il maitrise aussi l’anglais, l’espagnol, l’italien et le portugais). L’ancien de Monaco a également pour lui une connaissance de la Ligue 1 quasi-exhaustive. Avec notamment une longueur d’avance sur les futures pépites présentes dans les centres de formation. L’autre grande force de Luis Campos, c’est son côté motivateur hors pair. A l’AS Monaco, certains petits nouveaux ont été surpris par le tempérament de Campos. D’un naturel très calme, et très avenant, le bonhomme se transforme lorsque l’odeur de la pelouse se devine. Dans les entrailles du Stade Loui -II, Campos a parfois piqué des colères mémorables en mode hairdryer époque Ferguson. Des colères qui permettaient à certains de se réveiller alors que la torpeur guettait un Louis-II beaucoup trop calme.

Habitué à la perfection du Real Madrid, Campos ne supporte pas les joueurs qui se laissent aller. "Mon niveau d’exigence est tel qu’il ne permet pas de zone de confort, ajoute-t-il. Donc avec moi, tu ne peux pas jouer à la Playstation ou aux Pokemon pendant les heures d’entraînements". A tel point que Campos aimait également observer les catégories de jeune à la Turbie. Un joueur actuel de la CFA confie. "Je ne connaissais Luis que de réputation, mais je ne lui avais jamais parlé. Je n’avais pas osé. Et la saison dernière alors que cela faisait trois ans que je le croisais, il s’approche de moi et me dit : ‘Toi, tu es un top joueur !’ Je croyais qu’il ne me connaissait même pas ! Sur le coup, j’étais donc surpris de le voir me dire ça, parce qu’il est considéré comme un grand homme du football mondial". Même sensation lorsqu’au dernier Tournoi de Toulon, il aperçoit un jeune attaquant prometteur évoluant chez les U19 de l’ASM (Nabil Alioui). Naturellement, Campos se dirige vers lui pour prendre des nouvelles, parfaitement au courant que la jeune pépite avait connu plusieurs soucis de blessure lors de cette saison. "C’est simple, il est au courant de tout. C’est un acharné du travail", nous glisse un habitué de la Turbie. Un stakhanovisme qui devrait ravir le peuple phocéen.

Un réseau tentaculaire

En matière de formation – chantier prioritaire de la nouvelle direction olympienne –, Luis Campos a également quelques idées en tête, puisqu’en Principauté, celui qui a également collaboré avec Sir Alex Ferguson à Manchester United a repensé le fonctionnement de l’académie de l’ASM. Au club, l’ancien conseiller spécial de la présidence a ainsi décidé d’instaurer un système dont la forme fait penser à une pyramide. Une structure qui repose sur l’idée que les meilleurs éléments doivent être surclassés en permanence (U17 avec U19, U19 avec CFA, CFA avec Pro). Ce qui permet, in fine, une identification beaucoup rapide des talents. "A Monaco, il y a un savoir-faire, confie George Carnus, recruteur de l’ASM dans le Sud-Est. C’est un aspect historique du club. Et ça marche !.".

L’autre grande force de Luis Campos, c’est son réseau décrit comme tentaculaire... Aux quatre coins de la planète, il tutoie les principaux acteurs du foot. Homme de terrain (il a été l’un des plus jeunes coaches en L2 Portugaise, ndlr), le Lusitanien sait également multiplier les rendez-vous avec les agents les plus redoutables. Dans son carnet d’adresses, il y a bien sûr Jorge Mendes, mais pas que… "Chaque fois que je lui ai signalé ou proposé des joueurs, il m’a écouté, souligne Hervé Marchal, agent de Mounir Obbadi et Kevin N’doram notamment. Surtout ce qui me plait chez lui, c’est qu’il argumente, qu’il donne ses raisons. Ça veut donc dire qu’il est à l’écoute, alors que je suis supposé être en dehors de son réseau. Donc on peut vraiment dire que c’est quelqu’un d’ouvert." Des qualités qui pourraient lui ouvrir les portes de la Commanderie, dans un futur proche…

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0