Eurosport

Balotelli et Falcao, deux géants à leur manière

Balotelli et Falcao, deux géants à leur manière

Le 16/01/2018 à 23:54Mis à jour Le 17/01/2018 à 09:30

LIGUE 1 - Auteur d'un doublé, Mario Balotelli a signé une prestation de haut niveau avec Nice contre Monaco (2-2). Mais Falcao lui a répondu sur l'unique ballon qu'il a touché dans la surface. Les deux serial-buteurs ont encore démontré leur importance pour leur formation. La L1 peut se féliciter de compter dans ses rangs de tels joueurs aussi efficaces.

Ils ne font pas partie du commun des footballeurs de la L1. Ils sont bien d'une autre trempe. Et le championnat de France peut se frotter les mains de posséder de tels éléments depuis quelques saisons maintenant. Le PSG n'est en effet pas le seul à compter dans ses rangs des joueurs hors normes. Et des buteurs notamment. Monaco et Nice ont aussi cette chance. Ce choc de la 21e journée de L1 l'a encore rappelé. Mario Balotelli et Falcao ont ainsi marqué de leur empreinte ce Monaco - Nice (2-2).

Avec Balotelli, Nice c'est autre chose

Dans ce duel à distance entre buteurs de renom, Mario Balotelli a d'abord pris la direction des opérations. De retour dans le onze de départ après avoir joué 21 minutes contre Amiens (1-0), l'Italien a démontré qu'il y avait bien un Nice avec lui et un autre sans lui. Et tous les Aiglons le diront haut et fort : ils préférèrent le Nice version Super Mario. Avec lui, l'OGCN est tout de suite d'une autre dimension. Plus efficace. Plus redoutable.

Comme toujours quand il défie Monaco, Mario Balotelli a ainsi pesé sur ce match, comme souvent quand il est dans un grand soir. En pleine confiance depuis plusieurs semaines, l'ancien Mancunien a guidé les siens. Avec intelligence, il a gêné la défense du champion de France avec ses prises de balles, sa qualité technique et ses déplacements. Et il a surtout fait ce que Nice attend de lui : conclure. Ses deux buts ont permis à Nice de concrétiser sa domination. "Quand il fait les efforts et les différences, c'est beaucoup facile. L'équipe a besoin de lui", s'est réjoui Lucien Favre sur Canal +.

Avec 12 buts en 15 matches de L1 cette saison, Balotelli confirme qu'il est un vrai serial-buteur depuis son arrivée sur le Côte d'Azur en 2016. Il en est d'ailleurs à 18 buts cette saison toutes compétitions confondues. Ce qui lui permet d'égaler tout simplement son meilleur bilan sur une saison (lors de l'exercice 2013-2014 avec l'AC Milan, en 41 matches…). Et vu son rythme, il devrait l'exploser. Au grand bonheur de Nice, qui s'est retrouvé et regarde à nouveau vers le haut.

Falcao, un chasseur de buts d'exception

En parlant de joueur de classe, Monaco sait qu'il peut compter dans ce domaine sur Falcao. Si Thomas Lemar a longtemps été le seul Monégasque apte à faire la différence, le Colombien a fait parler son instinct de chasseur de but. Dans le temps additionnel (90e+2), il a surgi pour reprendre une frappe détournée et offrir un nul à son équipe. En renard des surfaces.

Jusque-là, Falcao avait pourtant traversé ce match comme un fantôme. Il n'arrivait pas à se mettre en position pour frapper et a pesé sur le jeu de l'ASM. C'est simple : il a touché son premier ballon dans la surface niçoise sur l'action du but ! Mais voilà, il a encore rappelé qu'il n'avait pas besoin de 10 occasions pour frapper. C'est aussi ça l'apanage des grands buteurs. "Falcao, c'est ça. C'est un attaquant qui profite des opportunités. Comme Balotelli en face. Les grands attaquants c'est comme ça", a résumé Jardim.

Pour ses débuts en 2018 après avoir manqué les trois derniers matches de l'ASM, Falcao a vite repris ses bonnes habitudes de 2017. Ses statistiques donnent ainsi le vertige. Avec ses 16 buts en 17 matches L1, il en est à 20 réalisations toutes compétitions confondues depuis le coup d'envoi de cet exercice. Le tout en 24 matches… En clair, les deux buteurs stars n'ont pas raté leur rendez-vous et leur retour. A leur manière. La L1 ne peut que s'en féliciter.

0
0