Getty Images

Cavani a dépassé Ibra autant dans les chiffres que dans les cœurs

"Il faut de l'humain et du respect" : Cavani a aussi dépassé Ibra dans les coeurs parisiens

Le 30/01/2018 à 00:00Mis à jour Le 30/01/2018 à 18:23

LIGUE 1 – Voir Edinson Cavani devenir le meilleur buteur du PSG devant Zlatan Ibrahimovic n'est pas pour déplaire à certains supporters parisiens. La personnalité du buteur uruguayen pèse dans la balance dans leur esprit. Et s'ils s'attachent de plus en plus à l'Uruguayen, les petites phrases d'Ibra ont aussi laissé des traces.

Edinson Cavani a effacé Zlatan Ibrahimovic des tablettes. Le géant suédois n'est plus le meilleur buteur du PSG. Anecdotique ? Pas tant que ça. Notamment pour les supporters parisiens. Certains ne s'en cachent pas : ils sont même ravis de voir l'Uruguayen détrôner Zlatan. "J'ai adoré Ibra. Mais j'aime encore plus Cavani", se réjouit Julien. C'est l'impression qui se dégage quand on discute avec différents habitués du Parc du Princes. Pour diverses raisons. Même si certains fans parisiens sont plus radicaux.

Ces amoureux du PSG avancent plusieurs explications pour justifier leur plaisir de voir ce record ne plus être la propriété du grand Ibrahimovic. Julien se dit d'abord content de voir un joueur améliorer encore un peu cette marque historique, qui n'est pas si haute pour un club de l'envergure du PSG. Très vite, on se rend cependant compte que les personnalités des deux buteurs font pencher la balance pour Cavani à leurs yeux.

Vidéo - 23e j. - Emery: "Cavani mérite son record"

00:58
" Cavani est aussi l'essence même du football que beaucoup adorent"

Au fil des années, Edinson Cavani a ainsi su gagner le cœur des supporters. Avec son style de jeu déjà. "Il montre match après match son attachement au club. Par sa mentalité et son envie de ne rien lâcher. Sa personnalité fait qu'il est attachant", avoue Grichka Rutkowski, qui contribue au site "Histoire du PSG" et reconnaît pourtant avoir "fait partie de ceux qui étaient agacés par ses grosses occasions manquées". "Cavani est aussi l'essence même du football que beaucoup adorent : la grinta, la dépense d'énergie, le fait d'être toujours disponible, de revenir faire le travail défensif", renchérit Pierre.

En fait, la manière d'être de Cavani marque plus d'un supporter parisien. Surtout quand on la compare avec celle d'Ibra : "Il y en un qui se place au-dessus de l'institution alors que l'autre reste à sa place, est au service du collectif ", ajoute Pierre Barthélémy, qui rappelle que Cavani a accepté pendant des saisons de jouer à un poste qui n'était pas le sien. "C'est appréciable de voir un joueur qui n'a pas peur de courir", ajoute Grichka Rutkowski. Le sens du collectif d'El Matador est loué par nombres de supporters. Certes, le but l'obsède, comme tout grand buteur qui se respecte. Mais cela ne le résume pas. Il abat aussi du travail pour le bien de l'équipe. Et reste humble. Cela plaît.

Zlatan Ibrahimovic et Edinson Cavani lors de PSG-Malmö

Zlatan Ibrahimovic et Edinson Cavani lors de PSG-MalmöPanoramic

" Le jour où il partira, il ne tweetera pas : 'Je suis arrivé comme un roi, je repars comme une légende'"

Cependant, les sorties d'Ibra font également la différence. Tout au long de son passage à Paris, Zlatan Ibrahimovic n'a pas toujours épargné le PSG. Et c'est un euphémisme. "Ibra pensait que le club n'existait pas avant lui. C'est complétement grotesque", s'agace Pierre avant de préciser : "On ne peut demander à des supporters de se féliciter de l'attitude d'un joueur qui cherche à rabaisser le club ou le collectif pour se mettre en avant". "Ce qui compte aussi pour les supporters, ce sont les mots. Et avec Cavani, il n'y a jamais eu de mots déplacés", abonde Julien. "Les phrases d'Ibra en ont énervé plus d'un. Et il n'était pas le seul (ndlr : Thiago Motta…). A l'inverse, Cavani n'est jamais tombé là-dedans. Cela peut avoir son importance", estime Rutkowski.

Les mots d'Ibra ont laissé des traces. Et s'il a imposé sa marque sur le club par son aura, son réalisme et ses coups d'éclat, certains supporters ne sont pas mécontents de voir une autre personne plus exemplaire représenter leur club. "Un joueur qui détient le record d'un club est une icône. Or pour être une icone, il faut autre chose que du sportif, estime Pierre . Il faut aussi de l'humain et un respect de l'institution. Et ça, Cavani l'a plus que Zlatan". "Le jour où il partira, il ne tweetera pas : 'Je suis arrivé comme un roi, je repars comme une légende'. Ce n'est pas le style. L'humilité, c'est important quand même", ajoute Julien.

Discret hors du terrain, au service du collectif sur le pré et bien sûr redoutable d'efficacité depuis un an et demi, Edinson Cavani est donc parvenu à toucher certains fans parisiens. "Si quelqu'un peut donner une bonne image du club, c'est lui", estime d'ailleurs Julien. Et cela fait toute la différence avec Ibrahimovic si talentueux soit-il. "Avec ses phrases où il se disait au-dessus à l'institution, Ibra ne marquera pas le cœur des supporters. L'histoire oui mais pas le cœur des supporters", plaide même Barthélémy. Cavani reste lui loin de ces débats. Et se contente de faire ce qu'il fait du mieux : se battre et marquer. Encore une fois, ça ne déplaira pas à certains supporters parisiens.

0
0