Getty Images

Course à la C1, bataille pour les barrages, attaque record : les enjeux de la dernière journée de L1

Course à la C1, bataille pour les barrages, attaque record : les enjeux de la dernière journée

Le 19/05/2018 à 18:40Mis à jour Le 19/05/2018 à 20:34

LIGUE 1 - La course pour la C1 fait toujours rage entre Monaco, l'OL et l'OM ; celle pour la Ligue Europa n'est pas moins acharnée, alors qu'en bas de tableau, Caen, Toulouse et Troyes vont se livrer une bataille à distance pour espérer se sauver. Voici les principaux enjeux de la dernière journée du championnat de France 2017-2018.

La course à la Ligue des champions

La victoire de l’Atlético Madrid en finale de Ligue Europa face à l’OM est au moins porteuse d’une bonne nouvelle pour le football français. Elle permet en effet au troisième de Ligue 1 d’être dispensé de barrages pour la prochaine édition de la Ligue des champions. Monaco, l’OL et l’OM, finaliste malheureux mercredi, vont donc se disputer les deux billets restants pour la phase de groupes de la C1. L’ASM, deuxième avec 77 points, mène la danse devant Lyon (troisième, 75 points) et Marseille (quatrième, 75 points).

Les Monégasques sont sortis grands vainqueurs de la pénultième journée. Tardifs bourreaux de Saint-Étienne (1-0), les hommes de Jardim ont profité des faux pas de l’OM à Guingamp (3-3) et de l’OL à Strasbourg (3-2) pour reprendre les commandes de la course. Les hommes de Bruno Génésio peuvent notamment s’en vouloir : au lieu d’assurer quasiment leur place sur le podium, ils ont chuté dans les dernières minutes en Alsace et permettent à l’OM d’y croire encore avant la dernière journée de la saison.

D’autant que l’OL affronte samedi l’OGC Nice, sixième et sérieux prétendant à la Ligue Europa, au Groupama Stadium. Marseille reçoit Amiens, quelques jours après une défaite en finale de C3 qui a laissé Payet sur le carreau et fait craindre un coup de mou. Monaco se déplace à Troyes, 19e, qui se bat encore pour une place de barragiste.

La déception de Maxwel Cornet (OL) contre Strasbourg

La déception de Maxwel Cornet (OL) contre StrasbourgGetty Images

Les matches des prétendants à la C1 :

Troyes - Monaco

OL - OGC Nice

OM - Amiens SC

La course à la Ligue Europa

La quatrième place hors de portée du peloton, le Stade Rennais assuré d’être européen, Montpellier et Nantes définitivement hors-course, c’est désormais un match à trois qui se joue pour la Ligue Europa. Avec 57 points, Rennes aura simplement à défendre sa cinquième position lors de cette dernière journée. Seul l’OGC Nice, sixième avec 54 points, est en position de lui contester, malgré une différence de buts défavorable (+6 contre +2). Derrière, Bordeaux et Saint-Étienne, avec 52 points chacun, convoitent le sixième rang, dernière place qualificative pour la C3 cette saison.

Nice est en meilleure position, mais joue sûrement la rencontre la plus compliquée face à l’OL. Les Girondins, lancés à toute vitesse ces dernières semaines, se déplacent en Lorraine pour y affronter Metz, déjà relégué. L’ASSE, à l’inverse sur la pente descendante, reçoit un LOSC déjà sauvé, ce qui pourrait faire ses affaires. Les Verts, comme les Bordelais, n’ont malgré tout pas leur destin en main, et lorgneront sûrement du côté du Groupama Stadium.

Mario Balotelli (Nice) célèbre son but contre Caen

Mario Balotelli (Nice) célèbre son but contre CaenGetty Images

Les matches des prétendants à la C3 :

Stade Rennais - Montpellier Hérault

OL - OGC Nice

Metz - Bordeaux

AS Saint-Étienne - LOSC

La course au maintien

Là aussi, c’est un match à trois qui se déroulera lors de la 38e journée. La semaine passée, Strasbourg, dans les dernières minutes contre Lyon (3-2), et Lille, après avoir été mené au score contre Dijon (2-1), se sont sauvés. Caen (17e, 37 points) et Toulouse (18e, 34 points) ont eux continué leur descente aux enfers, respectivement à Nice (4-1) et à Bordeaux (4-2). Troyes, avant-dernier avec 33 points, peut au mieux chiper la place de barragiste au TFC. Les Toulousains, eux, peuvent toujours dépasser Caen, avec l’avantage de la différence de buts (-25 contre -17).

Il faudra pour cela vaincre Guingamp samedi, et espérer une défaite caennaise. Malherbe a un rendez-vous un peu plus compliqué avec le PSG, comme Troyes, qui reçoit Monaco, en lutte pour la deuxième place. Le SM Caen peut s’appuyer sur son souvenir de l’an passé : il s’était sauvé après un match nul contre Paris (1-1). Les hommes de Patrice Garande ont toujours un matelas, mais attention à ne pas se faire de frayeur…

Enzo Crivelli (Caen), le nez dans la pelouse

Enzo Crivelli (Caen), le nez dans la pelouseEurosport

Les matches des candidats au maintien :

SM Caen - PSG

Toulouse FC - Guingamp

Troyes - Monaco

Le titre de meilleur buteur

De ce point de vue, il ne devrait pas y avoir trop de changement. Edinson Cavani mène toujours la danse avec 28 buts. Neymar absent, il pourrait y avoir bataille pour entrer sur le podium des meilleurs buteurs de Ligue 1 : Mariano, Fekir, Falcao et Balotelli, avec 18 buts, talonnent le Brésilien (19), alors que Karl Toko Ekambi reste à l’affut (17).

Classement des buteurs :

1. Edinson Cavani (PSG) - 28 buts

2. Florian Thauvin (OM) - 22 buts

3. Neymar (PSG) - 19 buts

4. Mariano Diaz (OL) - 18 buts

5. Radamel Falcao (AS Monaco) - 18 buts

Le titre de meilleur passeur

Là non plus, pas de surprise en vue. Neymar et Dimitri Payet, blessé mercredi en finale de C3, sont absents pour la dernière journée de Ligue 1, sans que personne ne soit réellement en position d’en profiter. Seuls Mathieu Dossevi et Florian Thauvin, avec onze passes décisives chacun, peuvent espérer rejoindre ou dépasser le duo.

Classement des passeurs :

1. Neymar (PSG) - 13 passes

2. Dimitri Payet (OM) - 13 passes

3. Matthieu Dossevi (FC Metz) - 11 passes

4. Florian Thauvin (OM) - 11 passes

5. Memphis Depay (OL) - 9 passes

Le championnat le plus prolifique ?

Après avoir dépassé la barre symbolique des 1000 buts la semaine passée, le championnat de France a l’occasion de frapper fort au niveau européen. La L1 est en effet toujours en position de devenir un championnat plus prolifique que les quatre “grands” cette saison. Si la Premier League est devant au nombre total de buts marqués (1018), la Ligue 1 suit, avec un match restant à jouer (1004). La L1 mène même la danse, pour l’instant, à la moyenne de buts par journée (27,1), devant les championnats d’Angleterre et d’Allemagne, ainsi que la Liga et la Serie A, à qui il reste également une journée à disputer.

Edinson Cavani (PSG) face à Monaco

Edinson Cavani (PSG) face à MonacoGetty Images

Le classement des championnats au nombre de buts :

1. Premier League : 1018 buts en 38 journées (26,7 buts/journée)

2. Ligue 1 : 1004 buts en 37 journées (27,1 buts/journée)

3. Liga : 995 buts en 37 journées (26,8 buts/journée)

4. Serie A : 989 buts en 37 journées (26,7 buts/journée)

5. Bundesliga : 855 buts en 34 journées (25,1 buts/journée)

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0