Ça fait neuf ! Neuf victoires consécutives pour un PSG qui continue de marcher sur la Ligue 1. Les Parisiens ont pourtant été menés à Nice. Ils ont parfois souffert face à des Aiglons coriaces dans les duels et tranchants dans les contre-attaques. Mais ils ont fini par imposer leur loi, à l'usure, sur une tête de Dani Alves en fin de match (2-1). La formation d'Unai Emery reprend 17 points d'avance sur Monaco en tête du classement, avec un match de plus. Et se rapproche encore un peu plus du titre de champion de France.

Ligue Europa
Nice a pris la leçon
IL Y A 17 HEURES

L'heure inhabituelle du coup d'envoi (13h) n'a pas empêché les deux équipes d'offrir un très beau spectacle dimanche à l'Allianz-Riviera. Un rythme soutenu, imprimé dès le coup d'envoi par des Niçois supersoniques à l'image d'Allan Saint-Maximin. Servi en profondeur par Alassane Pléa, le feu-follet des Aiglons a fait parler sa pointe de vitesse pour larguer Yuri Berchiche avant de venir tromper Alphonse Areola d'un tir croisé (1-0, 14e).

Le symbole Alves

Mais Paris, déjà tout proche d'ouvrir le score sur un poteau d'Edinson Cavani (14e), a rapidement repris les choses en main. Avec un état d'esprit conquérant et la volonté de presser les Niçois sans relâche. Surtout, les Parisiens n'ont pas eu le temps de douter. Quelques instants après avoir vu sa talonnade repoussée par Walter Benitez (20e), Angel Di Maria a trompé le portier niçois d'un extérieur du pied après avoir éliminé Dante d'un petit pont (1-1, 21e).

Rassurés, les hommes d'Emery ont imposé leur maîtrise collective. Et Nice a joué les coups à fond sur les contres. Mais Mario Balotelli, imprécis (37e, 71e) ou sans réussite (63e, 75e), n'a pas profité du manque de réalisme parisien. Tour à tour, Adrien Rabiot (34e), Cavani (41e), Di Maria (77e) et Kylian Mbappé (78e) n'ont pas su saisir l'opportunité de mettre Paris en tête au tableau d'affichage. Cet honneur est finalement revenu à Alves, auteur d'un très bel appel pour couper un centre de Rabiot (1-2, 82e). Le symbole d'un Paris offensif qui continue d'enchaîner les victoires en L1.

Ligue des champions
"Ce n'était pas nous"
20/10/2020 À 22:32
Ligue des champions
L'antisèche : Lisbonne paraît bien loin…
20/10/2020 À 22:27