"Je demande pardon à nos supporters pour ce résultat. C'est le jour le plus triste de ma carrière d'entraîneur". Dimanche soir, après la correction reçue face au rival honni, Oscar Garcia n'en menait pas large. Pour son premier derby, l'entraîneur espagnol des Verts a vu son équipe sombrer, devant son public. Une performance qui a été masquée médiatiquement par la célébration de Nabil Fekir, mais qui n'en reste pas moins très inquiétante.
Certes privée de nombreux cadres, dont Loïc Perrin et Rémy Cabella, l'ASSE n'a jamais été à la hauteur du rendez-vous et a semblé en panne d'idées, voire d'envie. Comme souvent ces dernières semaines. Eliminé de la Coupe de la Ligue par Strasbourg, Saint-Etienne est sixième de Ligue 1 après 12 journées. Rien de dramatique pour le moment, sur le plan comptable. Mais après avoir démarré la saison par trois succès en autant de journées, avec quelques prestations séduisantes, les Verts n'ont gagné qu'un seul de leurs six derniers matches en Ligue 1.

Amateurisme et manque de moyens

Ligue 1
Fekir revient sur la polémique : "Il n'y avait rien d'interdit dans ma célébration"
07/11/2017 À 07:12
Surtout, le fossé semble se creuser entre Oscar Garcia, ses joueurs et ses dirigeants. Dans son édition du jour, L'Equipe assure même ce mardi que l'entraîneur catalan envisagerait déjà d'écourter son aventure stéphanoise, lui qui dispose d'un contrat jusqu'en 2019. L'ancien entraîneur du Red Bull Salzbourg aurait notamment peur que sa réputation d'entraîneur prometteur se détériore en restant à Saint-Etienne. Il serait également "sidéré" par l'amateurisme de l'ASSE et son manque de moyens, dixit le quotidien. Ce qui pourrait expliquer pourquoi il n'a titularisé aucune de ses quatre recrues estivales disponibles face à Lyon.
Le quotidien sportif décrit aussi un homme distant avec ses dirigeants et pas sur la même longueur d'ondes que ses joueurs, qui s'étonneraient à la fois de sa gestion humaine du groupe, de ses séances d'entraînements et de ses options de jeu. Un malaise aperçu notamment après la défaite face à Montpellier ou plusieurs joueurs avaient confié ne pas avoir compris le changement tactique de leur coach en cours de match (l'ASSE avait débuté en 4-2-3-1 avant de passer en 3-4-2-1).
Je me suis échauffé deux minutes, il me fait rentrer...
Dimanche soir, les caméras de Canal+ ont également capté cette séquence éloquente montrant Florentin Pogba se plaindre auprès de Bryan Dabo d'être entré en jeu sans avoir pu préalablement s'échauffer. "Il me fait rentrer... Je me suis échauffé deux minutes, il me fait rentrer... Sur ma tête, je pète les plombs ! Nous on est là, ça fait trois ans qu'on joue ici...", a pesté le défenseur stéphanois.
Bref, la mayonnaise semble avoir du mal à prendre entre le Catalan et son groupe même s'il est évidemment trop tôt pour tirer des conclusions hâtives. Pour ne pas ternir sa réputation, ou mettre fin aux rumeurs, Oscar Garcia serait en tout cas bien inspiré de vite trouver des solutions. La trêve internationale arrive à point nommé.
Ligue 1
"Il est temps de prendre le contrôle de ma carrière" : Depay énigmatique sur son avenir
IL Y A UN JOUR
Ligue 1
Cherki, l'atout du présent, les contours de l'avenir de l'OL
16/05/2021 À 00:24