Getty Images

La course à la C1 : Lyon carbure, Monaco et Marseille s'accrochent

La course à la C1 : Lyon carbure, Monaco et Marseille s'accrochent

Le 07/05/2018 à 00:21Mis à jour Le 07/05/2018 à 09:59

LIGUE 1 – Statu quo entre les trois candidats à la Ligue des champions. Lyon, Monaco et Marseille ont tous gagné dimanche lors de la 36e journée. A deux matches du terme, l'OL conserve donc une longueur d'avance sur l'ASM et deux sur l'OM.

2e - 75 points : Lyon

Lyon n'a pas franchement été souverain dimanche au Groupama Stadium contre Troyes. Beaucoup moins que le score final (3-0) ne pourrait le laisser entendre. Mais c'est aussi la marque d'une équipe en pleine bourre : même insuffisante, elle trouve le moyen de s'imposer très confortablement. Avec huit succès consécutifs, l'OL continue de carburer à plein régime et de faire la course en tête devant ses deux concurrents directs pour la deuxième place. Les victoires à l'arraché de Monaco à Caen et de l'OM contre Nice minimisent le gain. Toutefois, les Gones ont plus que jamais leur destin en mains avant d'aller à Strasbourg, sevré de victoires depuis trois mois, puis de recevoir Nice. Alors, 10 sur 10 pour finir ?

La stat : +20. C'est la différence de buts de l'OL sur les huit dernières journées : 24 buts inscrits, soit en moyenne trois par rencontre, et seulement quatre concédés.

La décla (Bruno Genesio) : "Ce sera chaud jusqu'au bout et ce sera l'équipe qui sera la plus maîtresse de ses nerfs qui ira au bout. Nous sommes devant et nous maîtrisons notre destin, ce qui est un avantage".

La tendance : V-V-V-V-V

Programme : Va à Strasbourg, reçoit Nice

Vidéo - Aulas : "Les joueurs et Bruno sont en train de signer un véritable exploit"

00:55

3e - 74 points : Monaco

Ce fut dur, ce fut au bout du suspense, mais le but inscrit en toute fin de match par le jeune Moussa Sylla a évité au futur ex-champion de France d'enchaîner un quatrième match sans victoire. L'ASM a-t-elle mangé son pain noir ? En tout cas, elle a réenclenché une dynamique positive et c'était indispensable. Ce succès permet aux hommes de Jardim de garder le contact avec Lyon et de lorgner encore la deuxième place. Même la victoire de l'OM (toujours à une longueur) contre Nice autorise les Azuréens à regarder davantage devant que derrière. Le duel contre Saint-Etienne à Louis-II sera déterminant, avant, pour finir, un déplacement à Troyes, qui sera peut-être déjà condamné...

La stat : 5. Soit le nombre de journées où Monaco a été absent du podium cette saison en 36 journées, contre 22 à l'OM et 21 à l'OL.

La décla (Leonardo Jardim) : "Je crois que la dynamique avait déjà changé avec le match contre Amiens à la maison (0-0). On avait fait 32 centres, 17 frappes, beaucoup d'actions, un gros volume de jeu, beaucoup de bonne attitude, d'engagement même si on n'y est pas arrivé."

La tendance : V-D-D-N-V

Programme : Reçoit Saint-Etienne, va à Troyes

Vidéo - Jardim : "C'est la victoire de la jeunesse monégasque"

01:24

4e - 73 points : Marseille

72 heures après une demi-finale de Ligue Europa au dénouement heureux mais que l'on imagine gourmande en énergie dépensée, tant physiquement qu'émotionnellement, l'Olympique de Marseille a su trouver les ressources pour s'imposer face à Nice même en ayant été mené au score. Après les victoires de Lyon et Monaco dans l'après-midi, elle était nécessairee, cette victoire, pour ne pas hypothéquer les chances phocéennes.

Marseille reste quatrième mais, contrairement à ses deux rivaux, possède deux opportunités d'accéder à la Ligue des champions, via le championnat et sa finale européenne contre l'Atlético. C'est le luxe des hommes de Rudi Garcia. Et s'ils n'ont pas leur destin en mains en Ligue 1, leurs deux derniers matches apparaissent abordables sur le papier, à Guingamp et contre Amiens, deux équipes n'ayant plus rien à jouer en cette fin de saison.

La stat : 14. Le nombre de points pris par l'OM (4 victoires, 2 nuls) depuis sa douloureuse défaite au Vélodrome face à Lyon le 18 mars.

La décla (Rudi Garcia) : "C'est une très grande victoire, parce qu'on a joué une très bonne équipe, parce qu'on a été menés, parce qu'on avait joué il y a trois jours une demi-finale de Coupe d'Europe avec une prolongation coûteuse en énergie... Faire un match comme l'ont fait les garçons ce soir (NDLR : dimanche), c'est juste admirable, c'est encore une fois la victoire d'un groupe."

La tendance : V-N-V-V-V

Programme : Va à Guingamp, reçoit Amiens

La joie de l'OM après sa victoire contre Nice (2-1)

La joie de l'OM après sa victoire contre Nice (2-1)Getty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0