Getty Images

Ligue 1 : Lyon étrille Metz (0-5) et prend provisoirement la 3e place

Lyon profite du faux pas de l'OM

Le 08/04/2018 à 18:46Mis à jour Le 08/04/2018 à 22:58

LIGUE 1 - Lyon a parfaitement géré, dimanche, son déplacement à Metz, chez le dernier du championnat (0-5). Les hommes de Bruno Genesio ont pris l'avantage après moins d'une minute de jeu. Et ont déroulé ensuite pour s'imposer très largement avec un doublé de Marcelo et des réalisations de Depay, Traoré et Mariano. L'OL passe troisième devant l'OM, qui a concédé le nul contre Montpellier (0-0).

Bruno Genesio ne doit pas regretter son choix d'avoir aligné Memphis Depay en pointe aux côtés de Bertrand Traoré. Au stade Saint-Symphorien, l'international néerlandais en a profité pour faire gonfler ses statistiques avec un but et quatre passes décisives dont deux sur corner pour le seul Mariano. Face à des Messins plombés d'entrée par l'ouverture du score, les Lyonnais ont déroulé (5-0) et récupéré la 3e place en passant devant l'OM, qui n'a pu faire mieux qu'un nul contre Montpellier en clôture de la 32e journée (0-0).

Avec deux buts en forme de copier-coller, Marcelo a eu besoin d'une vingtaine de minutes pour dessiner la tournure du calvaire messin. Sur deux corners bottés par Memphis (2e et 21e), le défenseur brésilien s'est libéré sans difficulté du marquage de Moussa Niakhaté pour tromper Eiji Kawashima de la tête au deuxième poteau.

Malgré cette efficacité sur coups de pieds arrêtés, il y a eu parfois un certain excès de facilité de la part des Lyonnais en première période. Après un geste instinctif de Memphis pour mettre Traoré dans de bonnes conditions, le Burkinabè a d'ailleurs effectué le mauvais choix (31e) en faisant preuve d'un excès d'altruisme. Mais malgré leur occupation du terrain, les Lorrains n'auront bousculé Anthony Lopes qu'une seule fois avant la pause sur une frappe de Florent Mollet repoussée du pied (44e).

Le show Memphis

Le show Memphis Depay a pris une autre tournure en seconde période après son énorme raté sur un centre de Traoré (57e). Fidèle à lui-même, l'ancien Mancunien n'a rien perdu de son assurance pour aller piquer son ballon sur une passe en profondeur (3-0, 65e) et inscrire son 13e but de la saison en Ligue 1. Ce troisième but de l'OL a entraîné une totale démobilisation des joueurs de Frédéric Hantz, à nouveau puni par la finition de Traoré sur une passe en retrait de Memphis (4-0, 68e).

La rencontre n'aura pas été à sens unique car Anthony Lopes a préservé ses cages d'une superbe claquette sur une frappe de Renaud Cohade (74e) avant de trembler sur un tir de Nolan Roux (80e). Mais Mariano Diaz, entré en jeu pour les 20 dernières minutes, a mis un point final à cette démonstration grâce à un service de l'homme de l'après-midi… (5-0, 86e). Même Pape Cheikh Diop, la recrue hispano-sénégalaise jamais utilisée par Bruno Génésio, a eu droit à ses grands débuts en Ligue 1.

0
0