Getty Images

Marseille arrache le nul (1-1) face à Nantes

Marseille a eu raison d'y croire jusqu'au bout

Le 04/03/2018 à 22:58Mis à jour Le 05/03/2018 à 12:29

LIGUE 1 - Dominateur, l'OM a couru après le score jusqu'à l'égalisation de Florian Thauvin à la 90e minute face à Nantes (1-1), dimanche soir en clôture de la 28e journée. De quoi maintenir se maintenir sur le podium, quatre points derrière Monaco, et cinq devant Lyon.

L'Olympique de Marseille est passé tout près de la correctionnelle face au FC Nantes, auteur d'un match sérieux et solide mais qui a cédé dans les ultimes secondes sur un but controversé de Florian Thauvin. Menés au score rapidement et butant très longtemps sur une défense très disciplinée, les Marseillais reviennent de loin et évitent ainsi d'encaisser une quatrième défaite de rang toutes compétitions confondues. Il n'empêche que ce match nul (1-1) tombe mal alors qu'il y avait l'occasion de repousser l'Olympique Lyonnais, accroché par Montpellier, très loin du podium.

L'égalisation de Florian Thauvin pour Marseille contre Nantes en Ligue 1 le 4 mars 2018

Marseille s'en contentera. Après trois revers de suite, dont deux gifles infligées par le PSG en Ligue 1 puis en Coupe de France, les hommes de Rudi Garcia devaient se relancer face au FC Nantes, connu pour sa capacité à bien défendre longtemps. La physionomie du match a d'ailleurs très vite tourné à l'avantage des Canaris après l'ouverture du score signée Léo Dubois (0-1, 11e). Cela annonçait une soirée compliquée pour l'OM et elle le fut comme prévu face à un bloc agressif positionné très bas et ayant forcé les Phocéens à trouver constamment des solutions. Ce qu'ils n'ont pas su faire avant la pause, eux qui ont rejoint les vestiaires avec zéro tir cadré au compteur.

L'OM n'a jamais cessé d'y croire

Mais Florian Thauvin et ses coéquipiers y ont cru jusqu'au bout, multipliant les assauts dans la surface lors du second acte. Approximatifs et incapables de trouver la faille, les Marseillais étaient condamnés à l'exploit individuel, à l'image de ce retourné acrobatique de Dimitri Payet stoppé par Ciprian Tatarusanu (0-1, 62e). Une inspiration qu'il a retentée quelques minutes plus tard, sans trouver le cadre cette fois (0-1, 72e). Au fur et à mesure du match, les derniers gestes ont commencé à être plus précis du côté de l'OM, qui aurait dû bénéficier d'un penalty pour une main dans la surface de Diego Carlos sur un centre de Florian Thauvin (0-1, 76e). Face à ce scénario contraire, il n'a rien lâché et c'est sur une ultime action confuse que Florian Thauvin, l'éternel sauveur, s'est arraché pour égaliser sur un corner mal repoussé (1-1, 90e+5). Il y avait faute de Luis Gustavo sur Nicolas Pallois mais les planètes ont fini par s'aligner pour l'équipe qui n'a jamais cessé d'y croire dans un contexte hautement défavorable.

Pour autant, Marseille ne pourra se contenter de ce résultat. Chahuté devant son public, l'OM loupe le coche en permettant à Lyon de ne perdre aucun point sur lui après son match nul obtenu sur la pelouse de Montpellier. Au moins les hommes de Rudi Garcia auront une fois encore prouvé qu'ils avaient du cœur, du courage, un socle collectif et des individualités leur permettant de sortir de nombreux pièges. La bonne opération du week-end est finalement à mettre à l'actif de Monaco, qui compte désormais 4 points d'avance sur Marseille. Dans une bien meilleure dynamique que les deux Olympiques, le Champion de France en titre les laissera volontiers se disputer la dernière place qualificative pour la Ligue des Champions.

0
0