Getty Images

Mbappé, Di Maria-Draxler, efficacité : sans Neymar, ça change quoi pour le PSG ?

Mbappé, Di Maria-Draxler, efficacité : sans Neymar, ça change quoi pour le PSG ?

Le 02/02/2019 à 23:59Mis à jour Le 03/02/2019 à 12:57

LIGUE 1 - C'est désormais acquis, le PSG va devoir se passer des services de Neymar pour un délai de 10 semaines. L'absence de son joueur clef va se faire ressentir dans plusieurs secteurs pour l'équipe parisienne, qui doit réinventer son animation offensive.

Sans Neymar, Paris est un peu moins redoutable

Thomas Tuchel a un sacré défi à relever : faire briller le PSG en l'absence de Neymar. Le technicien allemand sait depuis cette semaine qu'il va devoir jouer sans sa star, pendant au moins 10 semaines suite à une lésion du cinquième métatarsien. Et cela change beaucoup de choses. Avec ou sans Neymar, ce n'est évidemment pas la même histoire. Forcément. On parle quand même d'une star mondiale. Comme l'illustrent les statistiques, son impact sur le PSG est ainsi flagrant. Sans lui, le PSG est un rouleau-compresseur un peu moins terrifiant. Depuis l'arrivée de l'ancien Barcelonais à l'été 2017, le champion de France tourne à 83% de victoire quand il est sur le terrain. Un pourcentage qui "tombe" à 73.5% sans lui. Ce n'est pas négligeable. Tout comme pour les buts marqués.

Dans tous les cas, l'armada parisienne reste bien entendu une vraie machine à buts. Cependant, l'histoire est un peu différente si Neymar est là. Cette saison, la formation de Thomas Tuchel a ainsi planté 3.3 buts par match quand le Ney a fait parler son talent. Une efficacité offensive qui "chute" à 2.6 buts par rencontre sans lui. Cela peut paraitre anodin. C'est tout sauf ça. Cela démontre bien l'importance du Brésilien dans l'animation parisienne.

Thomas Tuchel et Neymar

Thomas Tuchel et NeymarGetty Images

Mbappé, plus attendu et plus ciblé par les défenses

Il n'y a pas de raison de s'inquiéter pour Kylian Mbappé. Il connait la pression. Et a l'habitude d'être au cœur des attentions. Cependant, l'absence de Neymar change bien la donne. L'ancien Monégasque perd son partenaire privilégié sur le terrain (ndlr : le numéro 10 parisien lui a offert 4 buts en L1). Et se retrouve plus ciblé par les défenses adverses. Par son aura, sa capacité à créer et son talent, Neymar libère de l'espace au jeune champion du monde pour lui permettre de s’exprimer au mieux.

Sans Neymar, Mbappé a un peu plus de pression sur les épaules. Et un peu plus de monde pour le surveiller. Ce n'est pas forcément en L1 que cela risque de se voir. Mais plus en Ligue des champions, notamment face à Manchester United pour le match aller, le 12 février à Old Trafford, et le match retour, le 6 mars.... A lui de s'adapter pour bluffer encore son monde.

Angel Di Maria & Kylian Mbappé (Paris Saint-Germain)

Angel Di Maria & Kylian Mbappé (Paris Saint-Germain)Getty Images

Di Maria et Draxler, plus responsabilisés

Un joueur comme Neymar assume de nombreuses responsabilités offensives. En toute logique, il est cœur de la stratégie de Thomas Tuchel et ses coéquipiers le recherchent pour profiter de son aptitude à faire des différences et mettre le feu dans les défenses adverses. Dans le domaine offensif, le PSG se montre ainsi très dépendant de sa star auriverde. Sans son "joueur-clé", qui totalise déjà 20 buts et 11 passes décisives en 23 matches cette saison, Tuchel doit donc revoir ses plans. Et responsabiliser un peu plus d'autres joueurs.

Si le technicien allemand a tenté plusieurs options quand il n'a dû se passer du Ney (4-4-2, 4-4-2 losange, 3-1-4-2, 3-5-2, 4-3-3…), deux éléments devraient notamment voir leur rôle élargi :Angel Di Maria bien sûr et Julian Draxler. Si les deux joueurs peuvent accompagner le duo Mbappé-Cavani dans un 4-4-2, il y a surtout une attente pour compenser la perte en créativité engendrée par la blessure de Neymar.

S'il hérite du côté gauche face à Rennes (4-1), Angel Di Maria doit augmenter son volume de jeu. Et Draxler, son influence et son côté décisif. Régulièrement aligné plus bas sur le terrain pour dépanner dans l'entrejeu, l'Allemand a l'occasion de retrouver un poste qu'il affectionne. Et doit faire parler sa créativité. Le PSG en a besoin pour ne pas trop ressentir l'absence de Neymar.

Thomas Tuchel et Julian Draxler à Rennes

Thomas Tuchel et Julian Draxler à RennesGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0