De notre envoyé spécial au Parc des Princes,
Soudain, le Parc a retenu son souffle. Occupés à chanter à la gloire de leur équipe, en train de s’imposer face à l’OM, les supporters parisiens ont mis du temps à réaliser ce qu'il se passait. Pourtant, lorsque la civière est entrée et que Neymar est reparti dessus, les chants se sont éteints, comme couverts par l’incrédulité et l’inquiétude. A une dizaine de jours de la réception capitale du Real au Parc des Princes, voir son joueur star quitter la pelouse en pleurs n’a généralement rien de positif. Alors, forcément, dans l’après-match, c’est bien l’anatomie du Brésilien qui était au centre des interrogations.
On aurait pu s’attendre à voir des joueurs inquiets. Et un Unai Emery au fond du trou. Ce fut l’inverse. En conférence de presse, l’Espagnol a d’abord joué la carte de la transparence, sans trop s’avancer : "Le premier examen dans le vestiaire a dit que c'était une torsion, on va faire un examen médical pour savoir ce qu'est cette torsion", a développé le coach parisien.
Ligue 1
Au vu des premiers examens rassurants, Neymar souffre d'une entorse
25/02/2018 À 21:45

Thiago Silva et Neymar

Crédit: Getty Images

Puis, relancé sur les chances de voir le joueur le plus cher de l’histoire sur pied pour le 6 mars, il a joué la carte de l’optimisme : "Si je dois dire aujourd'hui soit oui, soit non, je dirais plutôt oui".

"C’est sûr qu’on a de l’inquiétude"

Cette tendance à l’optimisme n’était pas forcément très présente chez Thiago Silva, interrogé par Canal + à l’issue du match. "Il avait la cheville déjà gonflée. Je ne suis pas docteur, mais je ne crois pas qu'il sera disponible mercredi", a avancé le Brésilien.
Un constat également effectué par Alphonse Aréola, un des rares Parisiens à s’arrêter en zone mixte ce dimanche : "Il s’est tordu la cheville, c’est normal qu’on s’inquiète un peu". Puis, relancé sur l’attitude du Brésilien dans le vestiaire après coup, le portier parisien a confirmé que la cheville du Brésilien était amochée : "C’était impressionnant à voir, ce n’était pas mal gonflé. Je ne suis pas médecin mais on espère qu’il va revenir très vite".
C'est en tout cas ce que laissent à penser les premiers résultats médicaux tombés dans la nuit de dimanche à lundi. Les premiers bilans sont rassurants : aucune fracture et une entorse légère mais un forfait d'une semaine qui prive le Brésilien des matches face à l'OM mercredi et Troyes samedi. Mieux, le Brésilien a lui même posté lundi matin une photo de sa cheville bandée sur les réseaux sociaux. Mais impossible de savoir s'il remis sur pied à temps, pour le 6 mars. D'ici là, les supporters parisiens ont encore le temps de trembler.
Ligue 1
Galtier sous le charme de Messi : "Il est souriant, j'apprécie de lui dire bonjour tous les jours"
IL Y A UNE HEURE
Ballon d'Or
Messi et Neymar peuvent-ils être absents de la liste des 30 ?
IL Y A 11 HEURES