Getty Images

16e journée - Nantes renverse Marseille à la Beaujoire (3-2)

Nantes vole dans les plumes marseillaises

Le 05/12/2018 à 20:52Mis à jour Le 05/12/2018 à 23:26

LIGUE 1 - Après trois matches sans succès en championnat, le FC Nantes a sorti la tête de l'eau en battant l'OM 3-2, mercredi soir à la Beaujoire, pour le compte de la 16e journée. Sala, Touré et Boschilia ont offert la victoire aux Canaris de Halilhodzic, alors que les Marseillais menaient 2-1 à la pause par Sanson et un penalty de Thauvin.

Nantes face à l'OM promettait du spectacle et le moins que l'on puisse dire est qu'il y en a eu. Se rendant coup pour coup, Morgan Sanson (29e), Emiliano Sala (30e), Florian Thauvin (36e) et Abdoulaye Touré (45e+1) ont permis à leur équipe de rentrer aux vestiaires sur le score de deux partout. En seconde période, Gabriel Boschilia (63e) a entériné les espoirs marseillais, qui n'ont pas réussi à concrétiser leurs occasions pour revenir dans le match. Après avoir mené deux fois au score, l'OM, qui reste 5e, peut s'en vouloir. Nantes gagne deux places et se hisse à la 11e place de Ligue 1.

20 minutes de pure folie

Alors qu'il aura quasiment fallu attendre le quart d'heure de jeu afin de voir le premier tir de la partie, les 20 dernières minutes de la première période ont été d'une rare intensité. Morgan Sanson a lancé les hostilités d'un plat du pied imparable (29e) avant qu'Emiliano Sala ne lui réponde d'une tête surpuissante sur sa première occasion du match (30e). Et ce n'était pas fini.

Suite à une main évitable de Nicolas Pallois, Florian Thauvin a offert l'avantage à l'OM sur un exemple de penalty frappé juste sous la barre transversale de Maxime Dupé (36e). Alors que les joueurs de Rudi Garcia semblaient avoir pris l'ascendant, Emiliano Sala, décidément inarrêtable cette saison, a su refaire la différence en éliminant trois Marseillais d'un contrôle dans la surface avant de décaler Abdoulaye Touré et renvoyer les deux équipes aux vestiaires dos à dos.

Emiliano Sala (Nantes)

Emiliano Sala (Nantes)Getty Images

25 buts encaissés en 16 journées pour l'OM

Les Canaris sont revenus sur la pelouse de la Beaujoire avec le même état d'esprit que lors des 45 premières minutes : attaquer pour marquer. Mais la défense marseillaise, bien en place, ne laissait rien passer. Jusqu'à la 63e minute et une différence de Lucas Lima côté gauche. Le Nantais a éliminé trop facilement Bouna Sarr avant de parfaitement décaler Gabriel Boschilia qui n'avait plus qu'à ajuster Steve Mandanda pour donner l'avantage aux siens pour la première fois de la rencontre. Un avantage que ni Florian Thauvin, impliqué sur 8 des 11 buts de l'OM à l'extérieur cette saison, ni les entrées de Dimitri Payet (77e) ou de Kostas Mitroglou (87e) n'ont pu changer.

Avec une cinquième défaite à l'extérieur en Ligue 1 cette saison, l'OM, qui aurait pu revenir à hauteur du podium et des 29 points de Montpellier, végète à la 5e place. Et n'arrive pas à sortir de sa spirale négative malgré une véritable envie montrée sur la pelouse de Nantes. Des Canaris qui se hissent à la 12e place du championnat, à un petit point de la première moitié de tableau. ET ce grâce aussi au talent de leur attaquant Emiliano Sala, profitant de sa toute première occasion du match pour rejoindre Kylian Mbappé en tête du classement des buteurs de Ligue 1 avec 12 réalisations.

0
0