Getty Images

17e journée : Rennes enchaîne contre Dijon (2-0)

Les Rennais de Stephan ont le vent en poupe !

Le 08/12/2018 à 21:52Mis à jour Le 08/12/2018 à 22:31

LIGUE 1 - Deuxième match de Julien Stephan et deuxième victoire pour les Rennais ! Après Lyon, les Bretons enchaînent un nouveau succès en championnat face à Dijon (2-0) lors de la 17e journée. Une première cette saison grâce à deux buts de Bourigeaud et Ben Harfa, encore lui. Revoilà Rennes dans les dix premiers du championnat. Dijon, lui, reste 16e.

Rennes enchaîne enfin ! Pour la première fois de la saison en championnat, les Rennais ont remporté deux matches de suite après leurs victoires mercredi à Lyon (0-2) et ce samedi face à Dijon (2-0). Longtemps mis en difficulté par des Dijonnais bien en place, les Bretons ont trouvé la faille sur une frappe détournée de Bourigeaud et sur le troisième but en trois matches de Ben Arfa. Le Stade Rennais remonte provisoirement dans la première partie de tableau de Ligue 1 (9e) et laisse Dijon (16e) à trois points de la zone de relégation.

86 ans ! Cela faisait 86 ans, depuis septembre 1932 exactement, qu'un entraîneur rennais (à l'époque Kalman Szekany) n'avait plus remporté ses deux premiers matches de championnat, qui s'appelait alors "Division Nationale" ! C'est dire la performance qu'a réalisée Julien Stéphan au terme d'un match qui aura pourtant été longtemps d'une qualité médiocre.

Rennes a longtemps buté sur un bloc dijonnais bien en place organisé autour d'un 3-5-2 qui a permis aux hommes d'Olivier Dall'Oglio de tenir le ballon en première période (la possession dijonnaise atteindra les 63%). Mais seule une frappe de Saïd (28e) captée sans problème par Diallo est venue conclure cette domination statistique, Rennes se procurant les plus belles situations. Il en a découlé une rencontre peu rythmée au cours de laquelle les deux équipes se sont neutralisées jusqu'à l'entrée de Bourigeaud (67e).

Bourigeaud le détonateur, Ben Arfa le finisseur

A peine sur le terrain, le milieu rennais est venu apporter le liant qui a manqué au jeu rennais toute la rencontre. Et deux minutes plus tard (69e), il a ouvert le score d'une frappe détournée par Ciman qui a pris Allain à contre-pied. Un but qui a réveillé le Stade Rennais qui a eu plus d'occasions en 20 minutes (81e, 85e, 89e) que durant toute la rencontre. Dans les arrêts de jeu, Ben Arfa, moins tranchant qu'à Lyon mais toujours décisif, est venu doubler la marque d'une frappe croisée du gauche, son troisième but en trois matches de championnat.

Julien Stephan s'offre un départ idéal à la tête du Stade Rennais en partie grâce à un Ben Arfa en pleine réussite. Mais à l'image de l'attaquant français ce samedi soir, Rennes n'a pas gommé tous ses défauts dans le jeu. Le club breton doit sa victoire plus à la qualité individuelle de ses joueurs qu'à celui de son jeu. Désormais 9e de Ligue 1, les Rennais ont l'occasion de tenter la passe de trois contre Guingamp (20e) lors de la prochaine journée. Dijon devra, quant à lui, réaliser un exploit face au Paris SG pour s'éloigner de la zone rouge.

0
0