Getty Images

20e journée : Lille s'impose à Caen avec un grand Pépé (1-3)

Lille repart du bon pied, Pépé aussi

Le 11/01/2019 à 20:55Mis à jour Le 11/01/2019 à 21:42

LIGUE 1 - Le LOSC a parfaitement négocié la reprise du championnat avec une victoire à Caen (1-3) vendredi, en ouverture de la 20e journée. Auteur d'un but, qui lui permet de rejoindre Kylian Mbappé en tête du classement des buteurs, et de deux passes décisives, l'inévitable Nicolas Pépé a été le grand artisan du succès des Dogues. Lille conforte ainsi sa deuxième place au classement.

Les Dogues ont retrouvé les crocs. La déroute face à Toulouse digérée en même temps que le repas des fêtes, il n'aura fallu que 20 minutes aux Lillois pour se mettre à l'abri sur la pelouse de Caennais bien trop peu entreprenants. Nicolas Pépé a d'abord été à la conclusion d'une superbe action collective (8e) – profitant de l'occasion pour rejoindre Kylian Mbappé en tête du classement des buteurs – avant de parfaitement décaler Rafael Leao pour le but du break (20e) à la suite d'un contre dévastateur.

Entré en jeu, Luiz Araujo a mis Lille définitivement à l'abri (90e+3) sur une nouvelle offrande de Pépé. Méritant, Rodrigue Ninga a sauvé l'honneur des locaux en toute fin de match (90e+5). Un nouveau succès qui permet au LOSC de consolider sa place de dauphin de Ligue 1 derrière le Paris Saint-Germain tandis que Caen met un terme à sa série de 3 matches sans défaite et se rapproche dangereusement de la place de barragiste.

"C'est compliqué. On se fait prendre sur chaque ballon en profondeur. Il faut qu'on soit plus vigilant. "A la mi-temps, Ismaël Diomandé n'aurait pu mieux résumer les défaillances de son équipe. Mené 2-0 dès la 20e minute de jeu à la suite de deux attaques collectives exemplaires, le Stade Malherbe a subi la fougue des attaquants lillois ce vendredi soir sur sa pelouse d'Ornano. Et ce n'était pas terminé.

Plus entreprenants en début de période, les Caennais se sont vite résignés, continuant de plier sous la vitesse des offensives lilloises. Sur un ultime contre des Dogues, Luiz Araujo, fraîchement entré en jeu, a ôté tout espoir aux Normands en offrant trois buts d'avance à son équipe (90e+3), bien trop rapide. Si le but de Casimir Ninga semblait anecdotique (90e+5), il a au moins eu le mérite de permettre aux hommes de Fabien Mercadal de sauver l'honneur.

Nicolas Pépé affole les compteurs

En ouvrant le score dès la 8e minute de jeu d'un tir croisé du pied gauche à la suite d'un exemple d'appel en profondeur, Nicolas Pépé a prouvé qu'il comptait bien garder ses bases statistiques de l'année 2018. Voire mieux encore. En rejoignant par la même occasion Kylian Mbappé dans la peau du meilleur buteur de Ligue 1 avec 13 réalisations, Nicolas Pépé a égalé son record en carrière, établi sur l'ensemble des 36 matches de la saison dernière.

Présent dans tous les bons coups, jamais avare d'une accélération pour épuiser Claudio Beauvue et Alexander Djiku dans leur couloir gauche, c'est encore l'ailier des Dogues qui servi Rafael Leao (20e) puis Luiz Araujo (90e+3) afin de porter le score à 3-0. Deux passes décisives portant son total à sept pour permettre à Pépé de s'octroyer seul la première place du classement des passeurs du championnat. Rien que ça. Pour le plus grand plaisir de son président, Gérard Lopez, qui déclarait fin décembre qu'il "ne pousserait jamais pour le vendre". On comprend pourquoi.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0