Getty Images

Accroché par Montpellier à Pierre-Mauroy (0-0), Lille laisse l'OL revenir à 4 points de la 2e place

Montpellier frustre le LOSC

Le 17/02/2019 à 16:50Mis à jour Le 17/02/2019 à 19:49

LIGUE 1 - Petit coup d'arrêt pour le LOSC. Engagé dans une série de cinq victoires consécutives en championnat depuis décembre, le club nordiste a finalement vu sa série prendre fin lors de la réception de Montpellier, dimanche, à Pierre-Mauroy, lors de la 25e journée (0-0). Ce nul, sans être catastrophique non plus, laisse le LOSC à portée de tir de l'OL, revenu à 4 points de la 2e place.

Qui d'autre que Montpellier pour museler les Dogues ? Auteurs d'une piètre démonstration offensive, les joueurs de Michel Der Zakarian se sont appliqués à bien défendre afin d'empêcher les Lillois de prendre les trois points pour la première fois de l'année 2019, après 5 succès de rang.

Embêtant, mais pas catastrophique pour autant, ce coup d'arrêt est sans conséquence directe pour le LOSC qui reste un solide dauphin du Paris Saint-Germain, avec quatre points d'avance sur Lyon (50 contre 46 points). De son côté; Montpellier stagne dangereusement à la 6e place, après avoir enchaîné un 4e match nul consécutif.

"On montre une très belle prestation défensive". A la mi-temps, Florent Mollet avait déjà parfaitement résumé les intentions de son équipe. Après avoir vu Caen, Amiens, Marseille, Nice et Guingamp passer successivement au broyeur lillois, Montpellier a certainement voulu empêcher son nom d'être ajouté à la liste des clubs de Ligue 1 ayant perdu face à la meilleure dynamique des 5 grands championnats. Et tant pis si c'est au détriment du spectacle.

Défendre, et puis c'est tout

Les 47.000 supporters présents au stade Pierre-Mauroy n'ont pas eu énormément d'occasions à se mettre sous la dent tant les deux blocs ont dominé les débats : celui du MHSC empêchant les flèches lilloises de se projeter rapidement tandis que le pressing lillois annihilait toute tentative d'incursion des hommes de Michel Der Zakarian. Les deux équipes n'offrant que 4 petits tirs cadrés en cumulé.

Surprenant ? Certainement pas en se penchant sur les statistiques. Mis à part l'inévitable Paris Saint-Germain, Lille et Montpellier, qui n'ont encaissé respectivement que 19 et 22 buts cette saison, sont les deux meilleures défenses de Ligue 1. Même complètement acculée lors du dernier quart d'heure, la défense montpelliéraine, qui ne tenait plus qu'à un fil et devait compter les secondes la séparant du coup de sifflet final, a tenu. Pour preuve : Nicolas Pépé n'a rien pu faire autre que rentrer aux vestiaires la tête basse. L'homme aux 18 buts et 8 passes décisives en championnat n'a cadré aucune de ses 5 tentatives du match.

Au moment où Ruddy Buquet mettait son sifflet à la bouche pour ramener tout le monde aux vestiaires, ce résultat sonnait comme une victoire pour les Montpelliérains, qui enchaînent pourtant un 5e match nul en 6 rencontres de championnat -ce qui n'était pas arrivé depuis 1993- et voient les places européennes s'éloigner petit à petit. De son côté, Lille engrange son 16e point en 18 possible depuis le début de l'année 2019 et se montre de plus en plus crédible dans l'optique de garder la place de dauphin du Paris Saint-Germain jusqu'au bout de la saison.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0