Getty Images

LIGUE 1 - Amiens et Angers ne décollent pas

Amiens et Angers ne décollent pas

Le 08/01/2019 à 18:59Mis à jour Le 08/01/2019 à 21:26

LIGUE 1 - Amiens et Angers n'ont pu faire mieux qu'un triste match nul (0-0) au stade de la Licorne. Les deux équipes restent engluées dans la seconde partie de tableau, toujours sous la menace.

La Ligue 1 a repris ses droits timidement. Opposés en match en retard de la 18e journée, Amiens et Angers se sont quittés sur un match nul et vierge (0-0) mardi soir, au stade de la Licorne. Dominateurs mais pas assez efficaces, les hommes de Christophe Pélissier restent au bord de la zone rouge, à deux points de leur adversaire du soir (15e), mais avec un match de plus. Le SCO enregistre de son côté son cinquième match nul consécutif.

Quand Angelo Fulgini, entré dix minutes plus tôt, a ouvert son pied droit depuis l'angle gauche de la surface (87e), Angers a bien cru, l'instant d'une seconde, réaliser le hold-up parfait sur sa première frappe cadrée de la rencontre. Mais Régis Gurtner a réalisé la parade qu'il fallait pour éviter à Amiens une terrible désillusion. La dernière occasion d'une rencontre qui a surtout vu briller le portier adverse, Ludovic Butelle.

Bloc bas et sale boulot pour Ndoye : le SCO voulait le nul

Car le SCO a été dominé pendant une majeure partie de la rencontre mardi. Battus samedi par Viry-Châtillon (1-0) en Coupe de France mais invaincus depuis le 4 novembre en championnat, les hommes de Stéphane Moulin se sont contentés de faire bloc. En cantonnant notamment Cheikh Ndoye à un couloir droit auquel il est peu habitué, dans un 5-4-1 aux lignes très resserrées. En face, les Picards s'en sont donnés à cœur joie. Mais quand Butelle n'a pas sorti les parades qu'il fallait (42e, 50e, 71e), ce sont Bodmer (17e), Gnahoré (56e) ou encore Mendoza qui ont manqué de tranchant dans le dernier geste.

Avec Saman Ghoddos en sélection et Moussa Konaté blessé, c'est Cheick Timite qui a pris place en pointe pour l'ASC. Le joueur de 21 ans a montré des choses intéressantes dans ses déplacements mais a également manqué de justesse dans la finition, face à la 8e meilleure défense de Ligue 1. Un nul qui fait plus les affaires du SCO que de son adversaire, qui manque l'occasion de décoller avant d'affronter Paris, Lille, Lyon et Rennes en Ligue 1…

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0