Getty Images

Après Saint-Etienne - OM (2-1) / Wahbi Khazri, c’est la folie !

Khazri, c’est la folie !

Le 17/01/2019 à 00:02Mis à jour Le 17/01/2019 à 00:12

LIGUE 1 - Auteur d’un doublé face à l’OM (2-1), Wahbi Khazri a confirmé son excellente saison et sa forme resplendissante en délivrant Geoffroy Guichard. Replacé attaquant de pointe libre de ses mouvements, l’ancien Rennais s’éclate comme jamais et c’est Saint-Etienne qui en profite.

Existe-t-il, hors PSG, un joueur plus impressionnant que lui actuellement en Ligue 1 ? La question mérite d’être posée. Car ce que réalise Wahbi Khazri depuis le début de saison force l’admiration. Avec lui, interdit d’éteindre le poste de télévision avant la fin des hostilités. Sous peine de rater des tours de magie dont il a le secret. Ce mercredi, c’est Steve Mandanda qui a été ensorcelé. Ou plutôt foudroyé.

Alors que Sainté et l’OM se dirigeaient vers un nul logique, l’homme providentiel des Verts est sorti de sa boîte au meilleur des moments. Après une mauvaise relance de Rolando dans l’axe, il s’est débarrassé de Luiz Gustavo sur un coup de rein dont il a le secret avant d’expédier une mine exceptionnelle sous la barre de Mandanda (2-1, 88e). Un mouvement enchanteur et efficace pour celui qui avait déjà permis à Sainté de recoller sur un penalty qu’il avait lui-même obtenu (1-1, 59e).

"Je n’étais pas très bien dans mon match", a-t-il d’abord expliqué au micro de Canal+. Puis, au moment de revenir sur son pétard, il n’a pas cherché à enjoliver la chose : "La confiance est là. J’ai une totale confiance dans mon pied droit, je sais de quoi je suis capable". Ceux qui ne le connaissaient pas encore savent désormais à quoi s’en tenir.

Car s’il a capté toute la lumière ce mercredi, le club du Forez sait qu’il lui doit bien plus que ce simple doublé. Depuis le début de saison, c’est lui qui porte sur ses épaules le troisième de L1. Journée après journée, il enchante Geoffroy-Guichard et sort presque systématiquement Sainté de l’impasse. Samedi dernier, à Guingamp, c’est son coup franc génial, à ras de terre, qui a permis aux hommes de Jean-Louis Gasset de repartir avec les trois points (1-0). Face à Dijon (3-0), Nantes (3-0) ou Reims (2-0), c’est encore lui qui était aux manettes.

Déjà 12 buts, record personnel

Reconverti attaquant de pointe, avec une liberté totale de mouvement, l’international tunisien a déjà dépassé son meilleur total de buts en championnat en marquant douze fois. Mieux, sur ses six derniers matches, il présente une feuille statistique digne des plus grands : 6 buts et 1 passe. Du travail d’orfèvre.

De mémoire stéphanoise, cela faisait longtemps que l’on n’avait pas vu un tel phénomène dans le Forez. Car Khazri est devenu le premier joueur de Sainté à marquer sur cinq matches consécutifs depuis Max-Alain Gradel en 2015. C’est même la première fois qu’une recrue stéphanoise marque autant sur sa première saison en vert depuis Pascal Feindouno (12 buts également) en 2004-2005. Et la saison est loin d’être finie.

"Wahbi est un grand joueur. Je l'avais mis en tête de liste (pour mon recrutement). C'est quelqu'un de courageux, qui montre l'exemple, se bat, c'est ce qu'aiment les gens de cette région. En plus de ça, il est malin, technique, adroit. Peu importe son positionnement, il va marquer", avait confié l'entraîneur Jean-Louis Gasset, le 20 décembre, avant le match face à Dijon (3-0). Sur ce coup-là, l’entraîneur des Verts avait doublé Rennes en se l’offrant pour seulement sept millions d’euros à Sunderland. Une affaire en or au regard de son rendement. Pour la L1 aussi. Car un joueur de ce calibre qui se régale dans notre championnat, c’est un plaisir pour tout le monde. Sauf pour l’OM ce mercredi.

Wahbi Khazri auteur d'un doublé face à l'OM

Wahbi Khazri auteur d'un doublé face à l'OMGetty Images

0
0