Getty Images

Sousa, couci-couça

Sousa, couci-couça

Le 17/03/2019 à 19:00Mis à jour Le 17/03/2019 à 20:06

LIGUE 1 - Bordeaux pensait avoir fait le plus dur face à Rennes. Mais Niang, buteur dans le temps additionnel, a privé les Girondins d'une première victoire sous les ordres de Paulo Sousa. Kamano avait ouvert la marque à l’heure de jeu. Les Girondins restent 13es. Rennes est 8e.

Un meilleur visage mais pas encore de succès pour le nouveau Bordeaux de Paulo Sousa. L'entraîneur portugais a vu ses joueurs concéder un match nul logique devant des Rennais combatifs dimanche dans le cadre de la 29e journée de Ligue 1 (1-1). Volontaires, les Girondins ont ouvert le score grâce à François Kamano (59e) mais les Bretons ont su arracher l'égalisation dans le temps additionnel par l'intermédiaire de Mbaye Niang pour éviter une nouvelle déconvenue après leur élimination en Ligue Europa.

Après une semaine d'entraînement chargée, le nouveau coach portugais de Bordeaux avait décidé d'aligner son équipe dans un audacieux 3-4-3. Ses joueurs, eux, ont fait preuve de volonté offensive et montré de jolies qualités techniques à l'image de Maxime Poundjé. Ils n'ont toutefois pas fait preuve de suffisamment de percussion face à des Rennais solidaires et réactifs en défense. D'abord prudents et en manque de fraîcheur après leur défaite face à Arsenal (3-0), les Bretons ont même réussi à bousculer leurs adversaires dans les dernières minutes d'une première période où les gardiens n'ont pas beaucoup eu à s'employer.

Des Rennais persévérants

Le rythme est monté en puissance à la reprise dans le sillage de Rennais de plus en plus mordants et Poundjé a bien failli marquer contre son camp en détournant un centre adverse sous la pression de Niang (48e). Benoît Costil, lui, s'est montré vigilant sur la tentative d'Amary Traoré (55e). Alors que le ballon filait d'une surface à l'autre dans cette rencontre équilibrée, ce sont les Bordelais qui ont réussi à faire la différence. Seul au second poteau sur un centre de Youssouf Sabaly venu de la droite, François Kamano a trompé Tomas Koubek en deux temps (1-0, 59e). Le Guinéen n'avait plus marqué depuis plus de trois mois en championnat mais il affiche désormais un total de 9 buts en Ligue 1 cette saison.

Si l'égalisation immédiate de Niang a logiquement été refusée pour un hors-jeu (61e), les visiteurs bretons ont eu le mérite de ne jamais baisser la tête. Ils ont poussé jusqu'au bout et ont finalement été récompensés quand Niang a profité d'un ballon qui traînait devant la cage de Costil après un corner rapidement joué (1-1, 90e+2). Les hommes de Julien Stéphan échappent ainsi à une quatrième défaite consécutive à l'extérieur et conservent leur 8e place du classement. Les Girondins de Sousa, eux, restent calés en 13e position et devront profiter de la trêve internationale pour améliorer leur nouvelle animation.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0