C'est la belle opération du samedi. Sans être brillants mais généreux, les Amiénois ont battu des Niçois sans idées (1-0), grâce au premier but sous les couleurs d'Amiens d'une recrue hivernale, Sehrou Guirassy. Avec cette victoire, les hommes de Christophe Pélissier prennent quatre points d'avance sur Dijon, dix-huitième. Les Niçois restent neuvièmes.
Dès l'engagement, Nice n'a pas réussi à se sortir du pressing picard. Ainsi, la première mi-temps s'est quasi-exclusivement déroulée dans le camp niçois. Et la domination s'est vite traduite au tableau d'affichage quand Guirassy, aidé par un superbe appel de Ghoddos, qui a trompé la défense niçoise, et une bonne passe de Konaté, est allé battre Walter Benitez (1-0, 11e).
Titulaire, mais auteur de prestations discrètes jusque-là, Sehrou Guirassy a pesé de tout son poids dans cette rencontre. Son jeu dos au but a été un véritable atout pour les Amiénois, et a permis à Ghoddos et Konaté de se libérer autour de lui. Le joueur prêté par Cologne aurait d'ailleurs pu doubler la mise s'il avait mieux repris de la tête un corner (68e), ou s'il ne s'était pas fait chiper le ballon par son coéquipier Konaté, hors-jeu, sur une passe lumineuse de Monconduit, véritable métronome d'Amiens ce soir. S'ils ont fini par reculer en fin de match, les Amiénois ont tenu sans souffrir.
Ligue 1
Les pronos de la semaine : l’OL et Lille imposent leur loi, des buts mais pas de vainqueur à Lens
22/12/2020 À 07:51

Un manque d'envie des Aiglons

Du côté de Nice, les occasions ont été rares, voire inexistantes. Les statistiques illustrent d'ailleurs à quel point Amiens a mérité de prendre les trois points et de signer une deuxième victoire en 2019. Car si les Niçois ont bien eu un but refusé (61e) pour un hors-jeu de Saint-Maximin, ils n'ont finalement pas cadré la moindre tentative. Sans Maolida et Ganago, blessés, Patrick Vieira avait choisi de donner sa chance à Maxime Pélican. Pour sa première titularisation en Ligue 1, le jeune niçois n'a pas existé, complètement esseulé sur le front de l'attaque.
Avec cette défaite, Nice enchaîne un septième match sans victoire à l'extérieur. Mais ce qui inquiète réellement, c'est le manque d'envie et de détermination qu'ont pu afficher les Aiglons. Patrick Vieira doit espérer récupérer quelques forces vives avant la réception de Strasbourg, le week-end prochain. Et devra remobiliser ses joueurs, trop irréguliers pour espérer se rapprocher des places européennes. Mais malgré la défaite, la cinquième place n'est qu'à trois points.
https://i.eurosport.com/2019/02/23/2529984.jpg
Ligue 1
Les pronos de la semaine : Lille en patron
19/12/2020 À 07:47
Ligue 1
Les pronos de la semaine : Paris rebondit, l’OM enchaîne et Liverpool accroché
15/12/2020 À 08:02