Le coup sûr : SOS défenses à Lyon

Difficile de savoir à quoi s'attendre avec Lyon et Monaco, tant ces deux équipes semblent sur courant alternatif cette saison (ou même depuis plusieurs mois). L’OL l’a prouvé la semaine passée, en mettant fin à sa série de cinq matchs sans victoire en s’imposant à Strasbourg (2-3), tout en se faisant peur et en passant proche de dilapider une avance de trois buts rapidement acquise, la faute à une défense toujours aussi fragile… Pour l’ASM, qui compte un petit point de plus que son adversaire du week-end, c’est un peu la même chose. Les Monégasques viennent de s’incliner à Brest (1-0) et de concéder le nul devant Montpellier, qui a rapidement évolué à 10 contre 11 (1-1).

Ligue 1
Les pronos de la semaine : Lyon ne s'arrête plus, Paris et Mbappé rebondissent, Lille frustré
HIER À 12:40

Le projet de jeu porté par Niko Kovac est séduisant sur le papier, surtout sur le plan offensif, mais la défense reste l’un des points faibles de l’ASM, qui a encaissé au moins un but lors de six de ses sept matchs de championnat cette saison. Lyon fait à peine mieux, avec un but encaissé lors de cinq de ses sept matchs, avec Rudi Garcia qui tâtonne toujours pour trouver le bon onze de départ après être repassé à quatre derrière. Avec des talents offensifs de la trempe de Depay, Aouar, Ben Yedder ou Gelson Martins et des défenses loin d’être des assurances tous risques des deux côtés, on peut s’attendre à voir des buts au Groupama Stadium !

Memphis Depay sous le maillot de l'OL

Crédit: Getty Images

Le coup à tenter : Lille intraitable

Tous les voyants sont au vert à Lille en ce début de saison. Le LOSC s’est emparé de la tête du championnat la semaine passée en écrasant Lens dans le derby (4-0) et a enchaîné dans la foulée par un nouveau carton contre le Sparta Prague pour débuter parfaitement sa campagne européenne (1-4). Invaincus depuis le début de la saison (six victoires, deux nuls toutes compétitions confondues), les Dogues disposent pourtant d’une belle marge de progression, notamment sur le plan offensif où David n’a toujours pas marqué. Epargnée par les blessures ou les suspension et portée par une défense de fer (trois buts encaissés cette saison), cette équipe nous semble capable de poursuivre sur sa lancée à Nice.

Ambitieux sur le papier ou dans les discours, les Aiglons ont du mal à l’être dans les actes. Quatrième à quatre longueurs de Lille, l’OGCN a affiché ses limites dès que le niveau s'élevait, que ce soit contre le PSG en L1 (0-3) ou dans la semaine en Ligue Europa contre le Bayer Leverkusen (6-2). Patrick Vieira avait aligné un onze très proche de équipe-type en coupe d’Europe alors que Lille s’est offert le luxe de faire tourner son effectif, où plusieurs joueurs sont capables de faire la différence, contrairement à Nice pour l’instant. Autant d’éléments qui font clairement pencher la balance en faveur du LOSC, même si sa dernière victoire sur la Côte d’Azur remonte à 2012.

Christophe Galtier

Crédit: Getty Images

Pour parier, n’hésitez pas à vous créer un compte sur Winamax. C’est simple et rapide ! Si vous perdez votre premier pari, notre partenaire Winamax le rembourse en cash (pour les nouveaux clients et jusqu’à 100 euros). Libre à vous de rejouer plus tard, ou de récupérer ce remboursement sans condition sur votre compte bancaire.

Ligue 1
Les pronos de la semaine : Mbappé et Lille en forme, pas l’OM
27/11/2020 À 17:41
Ligue 1
Les pronos de la semaine : Lille et Liverpool costauds à domicile
22/11/2020 À 01:01