Getty Images

Genesio : "Memphis a une qualité mentale largement au-dessus de la moyenne"

Genesio : "Memphis a une qualité mentale largement au-dessus de la moyenne"

Le 10/11/2018 à 21:25Mis à jour Le 11/11/2018 à 00:44

LIGUE 1 – Lyon a encore bafouillé son football pendant un peu plus d'une mi-temps samedi à Guingamp. Puis le club rhodanien a pu compter sur une dernière demi-heure d'anthologie de Memphis Depay. Le Batave a fait taire les critiques en Bretagne...

On a parfois reproché à Memphis Depay d'être un intermittent du spectacle. Mais quand il coche toutes les cases en même temps, l'international néerlandais est incontestablement un joueur d'un calibre susceptible de changer la dimension de son équipe. Ce fut le cas samedi après-midi à Guingamp. Mené et malmené à la pause (1-0) au Roudourou par la lanterne rouge guingampaise, l'OL a pu compter sur un second acte XXL de Memphis. Avec deux buts et deux passes décisives, il a fait basculer ce match presque à lui tout seul.

Décevant contre Bordeaux et Hoffenheim, Depay s'était surtout fait remarquer ces derniers temps par ses paroles, comme quand il avait demandé, pour ne pas dire exigé, de démarrer tous les matches. Bruno Genesio, qui avait pris la défense de son joueur vendredi en conférence de presse, n'a pas caché sa satisfaction samedi. "Ce soir (NDLR, samedi) il a montré, en plus de son talent, ce caractère de vouloir tirer l'équipe vers le haut. Certainement que les expériences qu'on vit le font progresser, parce qu'il est intelligent. C'est l'enseignement que j'en tire et bravo à lui".

Vidéo - Genesio : ''Depay ? J'ai aimé son comportement''

01:31

Aulas : "Il ne faut pas oublier qu'il nous a fait gagner beaucoup de matches"

Au-delà de ses effarantes statistiques du jour, Memphis Depay a effectivement su se comporter en patron. C'est lui qui a mis la main sur le jeu rhodanien, pour le remettre à l'endroit. "Deux buts, deux passes, ça montre quand même une qualité mentale largement au-dessus de la moyenne parce qu'on a subi pas mal de choses et être capable de réagir comme ça dans la tempête à la mi-temps, parce qu'on était dans la tempête à la mi-temps, ça montre que c'est un leader", renchérit Genesio.

Vidéo - Tousart : ''Memphis a eu deux éclairs de génie''

01:50

Le changement de visage de l'OL en seconde période ne lui est donc pas étranger. On l'a vu motiver ses coéquipiers, et réclamer en permanence le ballon pour organiser le jeu. Lyon en avait besoin, et lui aussi, sans doute, même si Jean-Michel Aulas trouve certaines critiques "injustes". "Il ne faut pas oublier qu'il nous a fait gagner beaucoup de matches, dont celui d'aujourd'hui", souligne le président de l'Olympique Lyonnais.

Bruno Genesio, lui, n'est pas plus surpris que ça. On n'ira pas jusqu'à dire qu'il avait senti venir ce match de mammouth, mais l'entraîneur des Gones avait déjà apprécié la prestation de son attaquant en Ligue des champions en milieu de semaine. "Pour moi, le match d'Hoffenheim était déjà encourageant dans l'état d'esprit et dans sa volonté d'aider l'équipe, juge-t-il. Il avait fait preuve de beaucoup d'investissement avec ballon, sans ballon. Il manquait l'efficacité. Ce soir, il a allié les deux. Et donc ça donne un grand match de sa part. Il a été récompensé." Et l'OL tout entier peut lui dire merci.

0
0