Getty Images

Henry à Bordeaux, c'est cuit

Henry à Bordeaux, c'est cuit
Par Eurosport

Le 27/08/2018 à 23:37Mis à jour Le 28/08/2018 à 12:30

LIGUE 1 - C'est non. Thierry Henry a finalement décidé de ne pas prendre le poste d'entraîneur des Girondins de Bordeaux. Il ne suivra donc pas les traces d'un autre champion du monde 1998, Laurent Blanc. Bordeaux va devoir activer le plan B...

Bordeaux attendait lundi une réponse définitive de Thierry Henry. Elle est négative. L'ancien attaquant, après plusieurs jours de réflexion et de discussion, a en effet décidé de refuser le poste d'entraîneur des Girondins. "Fin des négociations", a ainsi déclaré Stéphane Martin, le président du club au scapulaire, à l'AFP. Après avoir donné son accord de principe la semaine dernière, Henry n'a pas réussi à se mettre d'accord avec les dirigeants bordelais.

En cause pour Henry, le manque d'assurance sur les véritables moyens des repreneurs américains, le fonds d'investissement GACP, et le manque de clarté autour de l'avenir du club. Selon RMC Sport, les exigences salariales, mais aussi logisitiques, de la légende d'Arsenal étaient aussi trop élevées pour les Girondins. Ceux-ci vont devoir désormais explorer d'autres pistes après ce qui ressemble fort à un couac, au moins dans la communication.

Ce weekend, alors que les premières informations sur un possible refus de Thierry Henry avaient fuité, les pistes menant à l'ancien coach bordelais, Ricardo (de 2005 à 2007), mais surtout à Claudio Ranieri ont été évoquées. L'Italien est sans club depuis son départ du FC Nantes en fin de saison dernière et il serait la prochaine cible des dirigeants aquitains. En attendant, Éric Bédouet poursuit son intérim. Le weekend dernier, les Girondins ont obtenu une victoire probante à domicile face à Monaco (2-1).

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0