Getty Images

Kimpembe, un futur cadre qui ne doit plus se dérober

Kimpembe, un futur cadre qui ne doit plus se dérober

Le 21/04/2019 à 00:47

LIGUE 1 - Presnel Kimpembe traverse sa saison plus délicate avec le Paris Saint-Germain. Le champion du monde, amené à prendre plus de responsabilités au sein du club de la capitale, n'a pas encore su montrer qu'il pouvait être un cadre de l'effectif parisien. C’est pourtant bien le rôle dans lequel il est attendu dans un futur qui n'est pas si lointain.

Quelques hauts et pas mal de bas. C'est un peu le résumé de la saison de Presnel Kimpembe jusqu'ici. La semaine écoulée s'inscrit clairement dans la deuxième catégorie. Le titi parisien a été l'un des protagonistes des deux défaites consécutives concédées par le PSG en Ligue 1, une première depuis octobre 2011. Il a sombré au sein d'une défense qui a souffert le martyr à Lille (5-1), puis trois jours après à Nantes (3-2). Dominé par Nicolas Pépé, puis Kalifa Coulibaly, le défenseur francilien n'a été que l'ombre du joueur si prometteur qui avait mis Lionel Messi dans sa poche, un soir de février 2017.

Presnel Kimpembe lors de PSG-Barça

Presnel Kimpembe lors de PSG-BarçaAFP

Capitaine à La Beaujoire, Kimpembe était attendu comme le patron d'une arrière-garde francilienne amputée de ses deux références, Thiago Silva et Marquinhos. Il avait l'occasion de montrer qu'il était capable de guider une équipe considérablement rajeunie. Il ne l'a pas saisie. Il n'a pas su assumer un leadership en l'absence des cadres. Dans la difficulté, il est resté sans réaction. Et le PSG avec lui. S'il a eu le mérite d'aller dire quelques mots aux supporters parisiens après la débâcle, Kimpembe n'a en revanche pas eu la bonne attitude sur le terrain où il n'a jamais su donner l'exemple.

Malheureux sur des matches exposés

Le costume de leader semble encore trop grand pour lui. L'international français avait l'opportunité de montrer qu'il était taillé pour lui dans cette saison où il devait franchir un palier après son titre de champion du monde avec les Bleus en Russie. La pénurie de milieux au PSG, qui a poussé Thomas Tuchel à aligner Marquinhos dans l'entrejeu, a nettement contribué à lui offrir un statut de titulaire en défense. Et davantage de responsabilités au sein de l'effectif parisien. Kimpembe peine à prouver qu'il est capable de les assumer.

L'expulsion de Presnel Kimpembe face à Lyon

L'expulsion de Presnel Kimpembe face à LyonGetty Images

Son niveau de performance n'a pas aidé dans ce sens. Le constat ne vaut pas que pour le match de Nantes. Dans le placement, dans les duels ou dans la relance, le natif de Beaumont-sur-Oise est resté trop loin du compte sur l'ensemble de la saison. Il a aussi été malheureux sur des matches exposés, comme face à Lyon (5-0) avec une expulsion, sans conséquence pour Paris, dès la première période. Ou lors du match retour face à Manchester United, avec cette main malheureuse qui a entraîné un penalty fatal aux Parisiens dans le temps additionnel (1-3).

Un défaut de concentration

La double confrontation face aux Red Devils est finalement celle qui illustre le véritable problème de Kimpembe cette saison : son irrégularité. À l'aller, il s'était mué en héros. Impérial en défense, l'international tricolore avait aussi signé le but de l'ouverture du score qui a initié le remarquable succès des Parisiens à Old Trafford (0-2). Au retour, il a incarné la fébrilité au-delà du fait de jeu qui a précipité l'élimination du club de la capitale. À un poste où Marquinhos et Thiago Silva brillent par leur constance, le joueur défenseur peine à tenir la comparaison.

Presnel Kimpembe (PSG) contre Manchester United en Ligue des champions

Presnel Kimpembe (PSG) contre Manchester United en Ligue des championsGetty Images

À 23 ans, ce n'est pas totalement illogique. Surtout en tenant compte de la gestion parfois délicate d'une saison post-Coupe du monde, tant sur le plan physique que psychologique. Les différentes configurations mises en place par Thomas Tuchel n'ont pas forcément favorisé sa prise de repères non plus. Mais l'entraîneur parisien, qui loue l'état d'esprit et la capacité de travail de son joueur, a aussi mis en avant la nécessité pour Kimpembe de progresser dans la concentration. Un défaut qui n'est pas étranger à sa saison en demi-teinte.

Un enjeu majeur pour le PSG

Cela contribue à donner l'impression que le défenseur parisien stagne après une ascension constante depuis ses débuts chez les professionnels en 2014. Ce n'est pas anodin. Kimpembe est l'un des fleurons de la formation du Paris Saint-Germain et sa réussite au sein de l'équipe première est un enjeu majeur pour Paris. Mais il n'entre plus exactement dans la catégorie du jeune qui débarque chez les pros. Le niveau d'exigence est plus élevé avec un joueur qui présente plus de 100 matches au compteur avec le PSG et un statut d'international champion du monde.

C'est ce cap que Kimpembe doit franchir, et que Paris attend de le voir franchir. Les difficultés rencontrées par le défenseur parisien depuis l'été dernier posent fatalement la question de sa capacité à hausser son niveau de jeu à la hauteur de celui des éléments moteurs du PSG. La semaine écoulée a permis de mesurer l'ampleur du travail qu'il lui reste à accomplir pour réaliser une saison pleine. Et devenir le cadre qu'il aspire à être pour son club formateur.

Presnel Kimpembe fête son but lors de Manchester United - PSG / Ligue des champions

Presnel Kimpembe fête son but lors de Manchester United - PSG / Ligue des championsGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0