Getty Images

Soulier d’or, top 5, adieux… Huit raisons de ne pas manquer la dernière journée

Soulier d’or, top 5, adieux… Huit raisons de ne pas manquer la dernière journée

Le 24/05/2019 à 17:32

LIGUE 1 - Qui a dit que la lutte pour le maintien constituait l’unique centre d’intérêt de la 38e et dernière journée ? Classements annexes, record à égaler, séries à enrayer… Voici huit autres raisons de suivre cette ultime soirée de championnat.

Mbappé, la très difficile quête du Soulier d’or

Kylian Mbappé n’en a peut-être pas fini avec les distinctions individuelles cette saison. Doublement honoré lors de la cérémonie des Trophées UNFP (à la fois meilleur espoir et meilleur joueur de L1), l’attaquant du PSG terminera sans nul doute meilleur buteur de l’élite. Mais il peut encore regarder plus loin et envisager de décrocher le Soulier d’or, qui récompense le meilleur réalisateur d’Europe. La tâche s’annonce néanmoins délicate pour l’ancien Monégasque (32 buts), qui devra inscrire un quintuplé contre Reims pour ravir la première place à Lionel Messi (36 buts).

Vidéo - PSG - Mbappé, la quête du Soulier d'Or

01:29

Qui finira meilleur passeur ?

Ce n’est certes pas le classement qui passionne le plus les foules, mais il a le mérite d’être encore très indécis. A une journée du baisser de rideau, Téji Savanier occupe le fauteuil de meilleur passeur du championnat (12 passes décisives). Le Nîmois n’est cependant pas certain de conserver son bien jusqu’au bout, car Nicolas Pépé et Angel Di Maria (11 chacun) sont en embuscade. A noter qu’en cas d’égalité, c’est celui qui aura eu le moins de temps de jeu (Di Maria, parmi les trois cités) qui décrochera la timbale.

Lille-PSG, parole aux défenses

Avec 104 buts marqués, le PSG dispose - et de très loin - de l’attaque la plus prolifique du championnat. Le club de la capitale est cependant en train de laisser filer le titre honorifique de meilleure défense, qui ne lui avait plus échappé depuis 2015. L’arrière-garde parisienne a effectivement encaissé deux buts de plus que son homologue lilloise, perforée à seulement trente reprises en 2018-2019. L’écart reste toutefois mince et la tendance peut donc encore s’inverser. A condition que les attaquants rennais se montrent inspirés face à la muraille Mike Maignan (15 clean-sheets en Ligue 1 cette saison).

Montpellier enfin de retour dans le Top 5 ?

Marseille et Montpellier s’affrontent au Vélodrome avec l’objectif de finir à la cinquième place, même si celle-ci ne sera pas synonyme de qualification européenne. La dernière fois que le club héraultais a figuré dans le Top 5, c’était en 2011-2012. Cette saison-là, le MHSC avait été sacré champion de France.

Strasbourg pour briser la malédiction

Dans le sillage de la longue disette de Marseille à Bordeaux (aucune victoire olympienne en terres girondines depuis octobre 1977), une autre malédiction dure depuis un bon bout de temps. Strasbourg n’est en effet sorti victorieux d’aucun de ses 28 derniers déplacements à Nantes en L1, où il s’était d’ailleurs incliné lors de la dernière journée l’an passé (1-0). Une tradition que les Canaris tenteront de faire perdurer.

Bordeaux, où s’arrêtera la chute ?

Bordeaux reste sur six défaites d’affilée en Ligue 1, ce qui représente un record absolu dans son histoire. Incapables de prendre le moindre point depuis plus d’un mois et demi, les protégés de Paulo Sousa voudront assurément profiter de ce dernier rendez-vous de la saison pour stopper l’hémorragie. Il faudra, pour cela, contrarier les plans d’une équipe de Caen surfant sur une bien meilleure dynamique et luttant encore pour sa survie parmi l’élite. Tout sauf évident donc, surtout que le FCGB possède un très mauvais bilan loin de ses bases (seulement onze points pris et neuf buts marqués à l’extérieur).

Pablo avec Benoît Costil (Bordeaux)

Pablo avec Benoît Costil (Bordeaux)Getty Images

Le PSG peut faire un carton plein

Non, le PSG n’atteindra pas un total de points supérieur à celui obtenu en 2015-2016 (96 unités). Au mieux, il égalera le record du nombre de victoires sur une saison (30), établi par… lui-même à l’occasion de ce même exercice 2015-2016 et par Monaco l’année suivante. En revanche, les Parisiens peuvent devenir les premiers à avoir marqué au moins un but lors de chacun de leurs 38 matchs de championnat. Un carton plein qui n’a jamais été réalisé depuis que la Ligue 1 regroupe vingt clubs.

Saluer une dernière fois ceux qui ne seront plus là

La 38e journée offre également l’opportunité de voir une dernière fois ceux qui ont d’ores et déjà annoncé qu’ils vogueraient vers de nouveaux horizons à l’issue de la saison. C’est notamment le cas d’Etienne Didot qui, à 35 ans, va raccrocher les crampons. Jean-Louis Gasset quittera le banc de Saint-Etienne, alors que Bruno Génésio laissera à Sylvinho le soin de prendre sa succession en tant qu’entraîneur de Lyon. Rudi Garcia a aussi révélé qu’il ne prolongerait pas l’aventure du côté de Marseille. Le public du Vélodrome lui réservera-t-il, pour autant, la plus belle des ovations ? Rien n’est moins sûr.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0