La Commission de discipline de la Ligue a été saisie dans le cadre de l'affaire de fichage ethnique au PSG. C'est la décision rendue vendredi par le Conseil national de l'éthique de la FFF après avoir auditionné vendredi les différentes personnes impliquées dans cette affaire.

Reçus dans la journée de vendredi par le CNE, l'ex-responsable de la cellule nationale de recrutement du centre de formation Marc Westerloppe, celui de la cellule Île-de-France Pierre Reynaud, l'ancien directeur sportif Olivier Létang ainsi que le directeur général délégué Jean-Claude Blanc, se sont expliqués sur cette pratique révélée par les Football Leaks, illégale en France mais pourtant utilisée dans certaines fiches d'évaluation de jeunes joueurs au club parisien entre 2013 et 2018.

Ligue des champions
Les notes des Parisiens : Marquinhos en patron, Diallo en employé modèle
IL Y A 17 HEURES

Nasser Al-Khelaïfi avec Jean-Claude Blanc après Manchester City - PSG - 2016

Crédit: Panoramic

Pour le PSG, il n'y pas eu de "cas avéré de discrimination"

"Il ressort de ces auditions que des fiches faisant mention d'une origine ethnique ont bien été utilisées dans les cellules de recrutement du PSG jusqu'en 2018. En revanche, les pratiques présumées discriminatoires ne sont pas établies", affirme le CNE dans un communiqué, précisant que les personnes auditionnées avaient rejeté toute forme de racisme dans le club.

Le PSG, qui assure pour sa défense qu'il n'y a "pas eu de cas avéré de discrimination", malgré l'existence d'un fichage ethnique, et a annoncé "des mesures visant à renforcer les pratiques éthiques" en son sein, est visé par une enquête, notamment pour "discrimination fondée sur l'origine, l'ethnie ou la nationalité", ouverte par le parquet de Paris.

Ligue des champions
L'antisèche : Seule la victoire est belle
IL Y A 18 HEURES
Ligue des champions
Paris se relance en tremblant
IL Y A 19 HEURES