Getty Images

Les failles du PSG, seul un OM sublimé peut les exploiter

Les failles du PSG, seul un OM sublimé peut les exploiter

Le 28/10/2018 à 11:27Mis à jour Le 28/10/2018 à 20:30

LIGUE 1 - L'Olympique de Marseille est au pied d'une montagne face au PSG, un club qu'il n'a plus battu depuis sept ans. Les Marseillais, loin d'être étincelants, ne semblent pas vraiment en mesure d'inverser la tendance dimanche au Vélodrome (21h00). Mais n'est pas aussi tranché qu'il n'y parait.

Le contexte

A quelques secondes près, la série était terminée. C'était il y a un peu plus d'un an. Marseille était sur le point de faire tomber le PSG. De mettre enfin une interminable disette derrière lui. Et puis il y a eu Cavani. Un coup franc magistral de l'Uruguayen à la dernière minute avait sorti Paris d'un bien mauvais pas. Et offert le point d'un nul (2-2) quasiment inespéré à des Parisiens pourtant largement favoris au coup d'envoi. Un peu comme cette saison.

La frustration est passée. Reste à savoir si la leçon sera retenue. Car l'OM s'était prouvé qu'il était capable de faire vaciller le PSG. Avec une équipe sublimée par un stade survolté. Les Olympiens avaient mis tous les ingrédients nécessaires. De l'engagement physique, de l'efficacité et une pointe de vice. Une recette qu'il faudra de nouveau appliquer à la lettre pour que l'équipe de Rudi Garcia se donne une chance de mettre Paris à genoux.

Vidéo - Clasico - Tuchel : "Toujours compliqué pour Paris de jouer à Marseille"

00:53

Ce PSG a changé. Mais pas tant que ça. Il a toujours cette incapacité chronique à exprimer son talent dans les grands rendez-vous. C'est criant en Ligue des champions, avec sa défaite à Liverpool (3-2) et le nul miraculeux contre Naples (2-2). Moins en Ligue 1. Mais le score du carton passé à Lyon (5-0) en Ligue 1 ne traduit pas les difficultés rencontrées par l'équipe de Thomas Tuchel dans la première heure du match. Paris reste fort avec les faibles et faible avec les forts.

Reste à savoir si Marseille peut être fort. Il ne l'a jamais vraiment été cette saison malgré sa quatrième place au classement. Cet OM tient une occasion idéale de hausser le niveau. Face à ce PSG malmené par Naples et privé de Thiago Silva au Vélodrome, il aura des failles à exploiter même s'il lui faudra peut-être faire sans Florian Thauvin. Mais il devra impérativement être grand. Et ne pas se résoudre à subir la loi des coéquipiers de Neymar et Kylian Mbappé. Comme il l'avait fait l'an dernier.

Le joueur à suivre : Neymar

L'OM lui avait mené la vie dure au Vélodrome la saison passée. Et Neymar avait fini par dégoupiller et se faire expulser. Le Brésilien ne doit pas s'attendre à un autre traitement cette année. En toute logique. Le maître à jouer du PSG, c'est lui. Dans un rôle davantage tourné vers la création, l'ancien Barcelonais rayonne ces dernières semaines. Et il aura à cœur de montrer son meilleur visage face au grand rival pour effacer le mauvais souvenir de sa première manquée au Vélodrome.

Les joueurs du PSG en pleine discussion au moment de l'expulsion de Neymar à Marseille

Les joueurs du PSG en pleine discussion au moment de l'expulsion de Neymar à MarseilleGetty Images

Trois stats à avoir en tête

17 : L'OM n'a remporté aucun de ses 17 derniers matches face au PSG toutes compétitions confondues. C'est la plus longue disette de son histoire face au club parisien.

11 : le PSG vise un onzième succès en onze journées depuis le début de la saison. Il égalerait ainsi le meilleur départ par une équipe des cinq grands championnats, réalisé par Tottenham en 1960-61.

37 : Paris a déjà marqué 37 buts depuis le coup d'envoi du championnat. Aucune équipe n'a fait aussi bien depuis 1969-70, quand Saint-Etienne affichait le même total de buts inscrits après 10 journées.

Ils ont dit

  • Thomas Tuchel (entraîneur du PSG)
" Quand c'est dur, vous devez y faire face, on savait que ce serait deux-trois semaines décisives. Bienvenue dans la réalité !"

Vidéo - Clasico - Tuchel : "Toujours compliqué pour Paris de jouer à Marseille"

00:53
  • Rudi Garcia (entraîneur de Marseille)
" Tout le monde nous voit déjà avec une défaite. Mais nous on va y croire de la première à la dernière seconde."
  • Morgan Sanson (milieu de Marseille)
" Le match le plus important (de la saison), c'est contre Paris. C'est ce que nous les joueurs, on attend le plus, ce que les supporters et la ville attendent le plus, plus encore à domicile, au Vélodrome."

Notre avis

Marseille reste une énigme cette saison. L'OM n'a pas encore montré son vrai visage et si un rendez-vous peut le transcender, c'est bien celui-là. Mais il y a quand même une classe d'écart entre les deux équipes. Tuchel n'a certainement pas apprécié le comportement de ses joueurs face à Naples. Paris ne viendra pas la fleur au fusil, surtout après être passé aussi près de la défaite la saison passée. Et si le PSG se décide enfin à donner le meilleur de lui-même dans un grand rendez-vous, dans tous les aspects du jeu, Marseille pourra difficilement rivaliser.

Rudi Garcia, l'entraîneur de l'OM.

Rudi Garcia, l'entraîneur de l'OM.Getty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0