Getty Images

Ligue 1 : 18e journée - Caen s’impose sur le fil face à Toulouse (2-1)

Un penalty dans le temps additionnel et Caen réalise le coup parfait

Le 18/12/2018 à 21:28Mis à jour Le 19/12/2018 à 19:31

LIGUE 1 - Une victoire arrachée dans le temps additionnel et un grand bol d’air. Grâce à un penalty transformé par Fayçal Fajr en toute fin de match, le Stade Malherbe de Caen est allé chercher une victoire précieuse (2-1) face à Toulouse ce mardi en match en retard de la 18e journée. Au classement, Caen passe à la 16e place tandis que Toulouse est désormais 15e.

Caen a enfin renoué avec le succès. Dans une rencontre longtemps indécise, les Normands ont disposé de Toulouse ce mardi (2-1) grâce à un penalty obtenu en toute fin de match. Les joueurs de Fabien Mercadal ont globalement eu la mainmise sur le jeu et ont été logiquement récompensés. Le TFC n'a pas présenté son meilleur visage, et les Violets s'en sont remis comme souvent aux qualités de Max-Alain Gradel pour créer le danger. Caen quitte la zone rouge et grimpe à la seizième place du classement, à un point de Toulouse (15e). Les Normands mettent fin à une série de 10 matches sans succès.

C'était le match à ne pas perdre pour Caen. Après une première partie de saison délicate, les Caennais avaient la pression ce soir. Ils ont pourtant abordé le match sans complexe. Le premier acte a été nettement à leur avantage. Face à un Toulouse peu inspiré, Caen a logiquement trouvé la faille grâce à une belle réalisation de Saîf-Eddine Khaoui (18e). L'international tunisien, bien servi, par Enzo Crivelli, s'est distingué en ajustant une belle frappe aux abords des 25 mètres. Une domination dans le jeu, freinée en fin de première période par un penalty, transformé par Max-Alain Gradel(44e). Les efforts caennais ont fini par payer et doucher les espoirs des Toulousains, dans les derniers instants de la partie. Après une faute de Bafodé Diakité dans la surface de réparation, c'est Fayçal Fajr (90e) qui a permis aux siens de l'emporter, sur penalty.

Retour gagnant pour Khaoui, Gradel a tout tenté

Laissé sur le banc lors de la précédente rencontre de championnat face à Strasbourg (2-2), Saîf-Eddine Khaoui avait à cœur de se montrer. Il n'a pas failli à sa mission. L'international tunisien a été dans tous les bons coups ce soir. Positionné dans un poste de numéro 10, il a distillé de nombreux caviars à ses coéquipiers. Véritable chef d'orchestre de son équipe, il a souvent semé le trouble au sein de la défense du TFC. Comme en témoigne sa très belle inspiration sur une passe lumineuse pour Crivelli (75e). C'est logiquement qu'il a inscrit son troisième but de la saison. Le quatrième en dehors de la surface.

Si Toulouse a de son côté créé le danger par intermittence, il le doit en grande partie à Max-Alain Gradel. L'attaquant ivoirien à tout faire pour remettre son équipe dans le sens de la marche. Il a régulièrement pris à défaut ses vis-à vis mais le manque de précision de ses coéquipiers s'est fait ressentir. Il a inscrit ce mardi son sixième but de la saison. L'attaquant toulousain a encore rendu une belle copie mais s'est trop souvent retrouvé esseulé devant. Trop court pour faire la différence à lui seul.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0