Getty Images

Ligue 1 - 5e journée : Bordeaux et Nîmes se neutralisent au terme d'un match fou (3-3)

Les éclairs n'ont pas suffi, Bordeaux reste dans le rouge

Le 16/09/2018 à 18:56Mis à jour Le 16/09/2018 à 19:48

LIGUE 1 - Il n'y a pas eu de vainqueur mais beaucoup de spectacle dimanche après-midi lors du duel entre Bordeaux et Nîmes en Aquitaine (3-3, 5e j.). Briand (26e, 56e) et Kalu (57e) ont trouvé le chemin des filets pour les Girondins, tout comme Guillaume (31e), Bobichon (45e) et Bozok (78e) pour les Crocodiles. Au classement, Bordeaux reste avant-dernier, Nîmes est 8e.

Une chose est sûre avec Nîmes depuis le début de saison de Ligue 1 : on ne s'ennuie jamais. Presque deux semaines après la partie dantesque disputée face au Paris-Saint-Germain (défaite 4-2), ils ont encore fait le spectacle dans un match à retournement au Matmut Atlantique, qui a abouti sur ce nul (3-3) contre un Bordeaux qui va mieux. Avec tout ça, on en oublierait presque que Nîmes n'a plus gagné depuis 3 rencontres.

Pour la première de Ricardo (en tant que manager général) sur le banc des Girondins, la troupe d'Eric Bedouet a eu plus d'allure qu'en début de saison, dans un match qui a fini à 30 tirs tentés (15 de part et d'autre). Face à des Nîmois toujours animés par la même philosophie offensive, les Girondins ont été emmenés par un Sankharé omniprésent, surtout en première période, et qui s'est montré décisif en donnant une merveille de ballon en une touche pour Briand, qui en a profité pour ouvrir son compteur avec les Girondins en Ligue 1 (1-0, 26e).

Chassé-croisé

Imperturbables, les joueurs de Bernard Blaquart, qui avaient touché le poteau juste avant (24e), ont fait parler leur puissance offensive alors que Thioub, Ripart, Bozok et Guillaume étaient alignés ensembles pour la première fois de la saison. Ça a failli passer dès la 31e minute, mais Costil a dévié un centre vicieux de Bozok. Qui, délicieusement décalé par Alakouch, a parfaitement servi Guillaume pour l'égalisation dans la foulée (1-1, 32e).

Déjà auteur d'un but magnifique contre le PSG, Bobichon a décoché un superbe coup de canon sur coup franc juste avant la mi-temps pour donner l'avantage à son équipe (1-2). La rencontre s'est dès lors emballée, avec ce deuxième but de Briand sur un très bon travail de Palencia 10 minutes après le retour des vestiaires (2-2, 56e).

Nîmes ne lâche rien

Puis Kalu, encore très bon ce dimanche a redonné l'avantage aux Girondins d'une belle frappe (3-2, 57e). Nîmes ne s'est pas laissé démoraliser, et a vu Umut Bozok, son meilleur buteur de la saison passée en Ligue 2 - redevenu titulaire après deux matches passés avec le statut de remplaçant - ouvrir son compteur dans l'élite, sur une action collective de grande qualité (3-3, 78e).

Toujours 19e à la sortie de cette rencontre, Bordeaux a des motifs d'espoirs, mais doit enfin trouver son équilibre pour enchaîner les résultats. Ce sera peut-être dès ce jeudi face à Prague en Ligue Europa. Les Crocos, eux, continueront le show face à Monaco la semaine prochaine.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0